Climat | Leila Benali participe à la célébration du 10ème anniversaire de la CCAC

CCAC,Climat,Air Pur,Energie,PNUE

La ministre de la et du développement durable, Leila Benali, a participé à la célébration du 10ème anniversaire de la Coalition pour le Climat et l’Air Pur (CCAC), tenue virtuellement le 1er avril 2022.

La séance d’ouverture officielle de cette réunion a vu la participation de l’Envoyé spécial pour le Climat du président américain, John Kerry, le Commissaire européenne de l’, Kadri Simson, la Directrice Exécutive du Programme des Nations unies pour l’ (PNUE), Inger Andersena, en plus d’une dizaine de ministres, indique le ministère de la dans un communiqué.

S’exprimant à cette occasion, Mme Benali a salué l’engagement de la CCAC dans la promotion de l’agenda des polluants climatiques de courte durée de vie ainsi que son soutien aux pays en développement pour faire face à ce type de pollution et accélérer la décarbonation de leur économie.

Ce type d’initiatives sont d’une grande utilité pour les discussions en cours sur la pollution atmosphérique au sein de l’Assemblée des Nations Unies pour l’ que le Maroc préside depuis le début du mois de mars 2022, a-t-elle relevé.

La ministre a souligné que le Maroc, conformément aux Hautes orientations de SM le , a adopté une politique climatique qui s’aligne avec les objectifs de l’ et l’Agenda 2030 sur les ODD et continue à œuvrer dans ce sens.

Elle a, à cet égard, passé en revue les efforts consentis par le Royaume pour réduire ces émissions, notamment à travers la Contribution Déterminée au niveau National, avec une ambition révisée de la réduction des émissions de Gaz à effet de Serre à plus de 45% à l’horizon 2030, la stratégie nationale de réduction et de valorisation des déchets et la stratégie nationale de valorisation énergétique de la biomasse.

Lire aussi
Énergies renouvelables | L’ONU cite le Maroc en exemple

Mme Benali a également indiqué que le Maroc fait partie des pays qui ont très tôt adhéré à la CCAC en 2014, témoignant une fois de plus de sa volonté de se joindre à la communauté internationale pour lutter contre les Polluants Climatiques à Courte durée de vie.

Dans ce cadre, a-t-elle argué, le Royaume a élaboré en 2021 son plan d’action national de réduction des polluants atmosphériques et climatiques avec 50 mesures identifiées, dont 16 spécifiques aux Polluants Climatiques à Courte durée de vie, relève le communiqué.

La CCAC est une coalition volontaire de pays et d’organisations qui travaillent ensemble pour réduire les émissions de polluants de courte durée de vie ayant un effet sur le climat, dont le méthane, les hydrofluorocarbures (HFC) et le carbone noir.

Depuis sa création en 2012, la CCAC a connu une expansion mondiale et constitué un réseau de plus de 300 partenaires représentants les gouvernements, les autorités infra-nationales, les organisations intergouvernementales, les institutions financières et les organisations de la société civile et qui mènent à bien des activités aux quatre coins de la planète, englobant tous les secteurs économiques. Son secrétariat est assuré par le programme des Nations Unies pour l’.

LR/MAP

Voir aussi

subventions,gouvernement

Adoption d’un projet de décret relatif à la rationalisation de l’octroi des subventions directes de l’État

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...