Casablanca : La CGEM accueille le Gouverneur de l’État mexicain d’Aguascalientes

Casablanca : La CGEM accueille le Gouverneur de l’État mexicain d’Aguascalientes

Les moyens de renforcer la entre le et l’État mexicain d’Aguascalientes ont été au centre d’entretiens, lundi à Casablanca, entre le Président de la Commission Diplomatie économique, et Sud-Sud au sein de la Générale des Entreprises du (CGEM), Laaziz El Kadiri, et le Gouverneur de l’État mexicain d’Aguascalientes, .

Cette rencontre se veut une occasion pour présenter aux entrepreneurs marocains les opportunités d’investissement au Mexique, principalement à l’État d’Aguascalientes, a indiqué, dans une déclaration à la presse, M. Orozco Sandoval, relevant que l’économie marocaine, qui a connu un progrès significatif durant les dernières années, est considérée comme étant l’une des plus importantes en .

Le et l’État d’Aguascalientes disposent d’un véritable atout dans les secteurs agro-industriels et de l’industrie automobile, a souligné le gouverneur mexicain, mettant en avant la nécessité de consolider cette complémentarité et d’en tirer davantage profit.

Il a, à cet égard, mis l’accent sur la nécessité d’explorer les opportunités existantes au Maroc, appelant à renforcer la , culturelle, et politique entre les deux parties.

Pour sa part, M. El Kadiri a indiqué que le Mexique a trouvé l’intérêt d’explorer encore une fois les marchés marocains, notant que cette rencontre est de nature à apporter de nouvelles stratégies de développement pour les deux pays.

Lire aussi
CGEM : Une nouvelle fédération sectorielle est née

Au niveau national, le Maroc est un pays politiquement stable et possède d’importants atouts économiques, a rappelé M. El Kadiri, ajoutant qu’en 2018, le entre le Maroc et le Mexique a atteint 345 millions USD.

Les principales exportations mexicaines vers le Maroc concernent notamment le sucre, le tabac, les matériaux de construction et les pièces d’avion, tandis que les principales exportations du Maroc vers le Mexique comprennent le textile et le coton, a-t-il fait savoir.

Il a aussi noté que le Maroc est le quatrième plus grand partenaire commercial du Mexique en Afrique, faisant remarquer que « le Royaume peut être un point d’entrée pour les marchés mexicains en Afrique de l’Ouest », où les entreprises marocaines ont déjà acquis une expérience éprouvée.

L’économie marocaine est une économie de marché ouverte, basée sur un réseau d’infrastructures bien développé, un ensemble de règles et de lois modernes, ainsi qu’un système financier solide reposant sur le cadre réglementaire le plus avancé en Afrique, a t-il poursuivi.

Avec MAP

Voir aussi

Nigeria,Maroc,gazoduc,gaz,Afrique,ONHYM,NNPC

Le Nigeria et le Maroc envisagent de construire le plus long gazoduc offshore du monde

Le Nigeria et le Maroc prévoient de construire le plus long gazoduc offshore du monde …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...