Partis et syndicats : Benkirane ne compte pas dialoguer…

Lors d’une rencontre régionale avec les responsables de son parti à Kénitra, ce dimanche 28 septembre, le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, a affirmé que la majorité gouvernementale est solidaire et que son parti arriverait en tête des élections prochaines.

Selon Benkirane, «Driss Lachgar et Hamid Chabat ont énormément nui à la réputation et à l’organisation de leurs partis». Il les a exhortés à «démissionner et cesser de pratiquer la politique». Malgré ces critiques, le chef de gouvernement ne compte pas dialoguer avec les syndicats scissionnistes: «Je ne reconnais pas les syndicats scissionnistes et je ne dialoguerai pas avec leurs représentants», faisant allusion aux querelles internes qui secouent la FDT.

Voir aussi

Covid-19 : Le bilan grimpe à 96 cas confirmés au Maroc

Covid-19 : Le bilan grimpe à 96 cas confirmés au Maroc

Quatre-vingt-seize (96) cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus (Covid-19) ont été recensés au Maroc …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.