mardi 11 décembre 2018

Partis et syndicats : Benkirane ne compte pas dialoguer…

Lors d’une rencontre régionale avec les responsables de son parti à Kénitra, ce dimanche 28 septembre, le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, a affirmé que la majorité gouvernementale est solidaire et que son parti arriverait en tête des élections prochaines.

Selon Benkirane, «Driss Lachgar et Hamid Chabat ont énormément nui à la réputation et à l’organisation de leurs partis». Il les a exhortés à «démissionner et cesser de pratiquer la politique». Malgré ces critiques, le chef de gouvernement ne compte pas dialoguer avec les syndicats scissionnistes: «Je ne reconnais pas les syndicats scissionnistes et je ne dialoguerai pas avec leurs représentants», faisant allusion aux querelles internes qui secouent la FDT.

Voir aussi

Plus de 28.000 euros saisie au Port de Tanger Med

Une somme de 28.300 euros non déclarée a été saisie ce mercredi par les éléments …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.