Flash Infos

Blagues à part, le congé…

Comme chaque année, au mois d’août, les hebdomadaires marocains se mettent en congé et leurs équipes quittent la rédaction pour trois ou quatre semaines de repos. «Le Reporter» ne fait pas exception.
Son équipe vous donne donc rendez-vous au mois de septembre et s’en va changer d’air et tenter de se ressourcer, pour mieux vous servir à la rentrée… Même si, bien sûr, nous gardons un œil sur ce qu’il se passe chez nous et dans le monde, un journaliste n’étant jamais complètement déconnecté de la réalité…

Notre site, lui, ne sera pas totalement en congé, mais la baisse de régime est inévitable, puisque l’actualité elle-même connaît un ralenti.
Bien évidemment, nous ne parlons pas des pays où guerres et manifestations font rage. Nous ne parlons pas de la Syrie, de l’Egypte, ou –dans une moindre mesure- de la Tunisie, où le «Printemps arabe» a ouvert la boite de Pandore, plongeant les peuples de ces pays dans le chaos, les bains de sang et la désolation. Chaque fois qu’un flash info nous rappelle leur malheur (c’est-à-dire plusieurs fois par jour), nous en avons le cœur serré. Que de crimes commis au nom de la démocratie et de la liberté que n’inspire en réalité qu’une lutte sans merci pour le pouvoir !
La bêtise humaine est infinie, comme disait Einstein (sa citation complète: «Deux choses sont infinies: l’univers et la bêtise humaine. Et je ne suis pas sûr de celle qui vient en premier!»).
Mais qu’y pouvons-nous ? A part souhaiter, du fond du cœur, des jours meilleurs aux populations que de tels malheurs frappent.
A ceux que la vie a épargnés, ainsi qu’à ceux qui pensent qu’un peu d’humour peut panser leurs plaies, nous livrons ces quelques blagues, en espérant leur arracher un sourire et, parfois, les inciter à en méditer le sens.
A bientôt…

Chaussons bleus

Deux bébés viennent de naître à l’hôpital.
L’un dit à l’autre :
– T’es une fille ou un garçon ?
– Je suis une petite fille… Et toi ?
– Moi, je ne sais pas…
– Baisse ton drap, je vais te dire ce que tu es.
Il baisse son drap.
– Baisse plus bas, je ne vois pas !!!
Il baisse encore plus bas et la petite fille dit :
– Oh, ben t’es un petit garçon, t’as des chaussons bleus !

On devrait vivre la vie à l’envers

On commencerait par mourir, ça éliminerait ce traumatisme qui nous suit toute notre vie.
Après, tu te réveilles dans un asile de vieux, en allant mieux de jour en jour.
Alors, on te met dehors sous prétexte de bonne santé et tu commences par toucher ta retraite.
Ensuite, ton premier jour de travail, on te fait cadeau d’une montre en or. Tu travailles 40 ans jusqu’à ce que tu sois suffisamment jeune pour profiter de la fin de ta vie active. Tu vas de fêtes en fêtes, tu t’éclates, tu dragues, tu n’as pas de problèmes graves. Tu te prépares à faire des études universitaires.
Puis, c’est le collège, tu joues avec tes copains, sans aucune obligation jusqu’à devenir bébé. Les derniers 9 mois tu les passes flottant tranquille, avec chauffage central, room service, etc… Et au final, tu quittes ce monde dans un orgasme !

L’énarque

Un berger fait tranquillement paître son troupeau quand surgit un 4×4 bruyant et polluant. Le conducteur, costard et lunettes signées, lui demande:
– Dites-moi, si je vous donne le nombre exact de vos moutons, vous m’en donnez un?
– Pourquoi pas!
Le type sort alors un ordinateur couplé à un GPS et connecté à un satellite. Au bout de 15 minutes, il lui dit:
– 1.586 moutons, c’est bien ça?
– Oui, c’est bien ça!
Le fermier, fair-play, lui propose donc de choisir un mouton, puis lui demande:
– Dites-moi, si je devine votre métier, vous me rendez ma bête?
– OK, pari tenu!
– Vous êtes énarque et vous faites des audits.
– Incroyable! Comment avez-vous deviné ça?
– Eh bien, c’est simple. Vous débarquez ici sans qu’on vous ait rien demandé. Vous vous faites payer pour répondre à une question dont je connais la réponse et vous ne connaissez absolument rien à mon métier… Et maintenant, rendez-moi mon CHIEN !

Objectivité

Un homme se promène dans un parc à New York. Soudain, il voit un grand chien, enragé, attaquant une petite fille de 7 ans.
Les curieux avaient peur et ne s’approchaient pas. Alors, il sauta sur le chien et le tua de ses propres mains.
Un policier qui a vu la scène arrive en courant et lui dit : vous êtes un héros ! Demain, on lira sur les journaux : «Un courageux New-yorkais sauve la vie d’une petite fille».
L’homme répond: «Mais… je ne suis pas de New York !»
Et l’autre: Eh bien, ce n’est pas grave, on lira: «Un courageux Américain sauve la vie d’une petite fille».
Mais… Je ne suis pas américain, Monsieur, je suis arabe.
Le lendemain, tous les journaux titrent: «Un Arabe massacre un chien américain de race pure, d’une manière barbare, sous les yeux d’une fille de 7 ans, horrifiée qui pleurait d’angoisse».

Mêle toi de tes affaires !

Un fermier trouve son cheval malade. Il fait venir le vétérinaire. Ce dernier lui dit que le cheval est infecté par un virus et qu’il va prescrire un remède.
Si le remède n’a pas agi dans les trois jours, il faudra abattre le cheval pour éviter d’infecter les autres animaux.
Le mouton de la ferme, qui a tout entendu, va trouver le cheval et lui dit: «Fais un effort, lève-toi».
Mais le cheval est trop malade. Le deuxième jour, même chose, le mouton dit au cheval: «Fais un effort, lève-toi». Mais le cheval est encore trop malade.
Le troisième jour, le mouton dit : «Fais un effort, lève-toi, sinon ils vont t’abattre aujourd’hui».
Le remède n’a toujours pas fait d’effet, mais dans un dernier sursaut, grâce aux conseils du mouton, le cheval arrive à se lever devant le fermier et le vétérinaire.
Le fermier, tout content, dit: Pour fêter l’événement, on va égorger le Mouton».
Moralité, comme disent les Marocains: «Ma tdir kheir, matra bass?» (ne pas faire de bien pour que tout aille bien ?).

Voir aussi

Présidentielle algérienne : Mais que vient faire le Maroc là-dedans ?

Depuis le début de la contestation en Algérie, c’est-à-dire depuis un an, le Maroc s’en …

Un commentaire

  1. Celle ci est la bonne…

    “Le lendemain, tous les journaux titrent: «Un Arabe massacre un chien américain de race pure, d’une manière barbare, sous les yeux d’une fille de 7 ans, horrifiée qui pleurait d’angoisse!».”
    😛 😛 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.