samedi 27 mai 2017

Langue amazighe : Le gouvernement sommé de s’activer davantage

Le Réseau amazigh pour la citoyenneté a présenté, lundi 24 avril 2017 à Rabat, son mémorandum sur le projet de loi organique n° 26-16 définissant le processus de mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe, ainsi que les modalités de son intégration dans l’enseignement et dans les domaines prioritaires de la vie publique. Le réseau a affirmé que ce mémorandum ambitionne de combler les lacunes identifiées au niveau du projet de la loi organique transmis au Parlement depuis septembre 2017, appelant le gouvernement à interagir positivement avec l’ensemble des initiatives et propositions visant à pallier les insuffisances qui existent au niveau de ce projet de loi. Créé en juillet 2002, le Réseau Amazigh pour la Citoyenneté est une organisation non gouvernementale ayant pour objectif la défense et la promotion de la langue et l’identité de la culture Amazighe dans le Royaume. L’article 5 de la constitution énonce que «L’arabe demeure la langue officielle de l’Etat. L’Etat oeuvre à la protection et au développement de la langue arabe, ainsi qu’à la promotion de son utilisation. De même, l’amazighe constitue une langue officielle de l’Etat, en tant que patrimoine commun à tous les Marocains sans exception (…)».

ML

Voir aussi

Maroc/Santé : Louardi expose sa stratégie nationale

En présentant la stratégie nationale de la Santé, le ministre Lahoucine Louardi n’a pas caché …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.