jeudi 21 novembre 2019

Le Parlement britannique reporte son vote sur l’accord du Brexit

Le Parlement britannique a décidé samedi de reporter sa décision sur l’accord de Brexit, négocié par le Premier ministre britannique Boris Johnson avec Bruxelles.

Quelque 322 députés se sont prononcés en faveur de ce report proposé en vertu d’un amendement déposé par le député conservateur Oliver Letwin, tandis que 306 élus ont voté contre cette motion, lors d’une séance exceptionnelle tenue en urgence à la Chambre des communes – la première à se dérouler un samedi depuis la guerre des Malouines en 1982.

Réagissant à ce résultat, le Premier ministre conservateur a assuré qu’il ne reviendra pas demander un nouveau report auprès de Bruxelles, insistant sur sa “détermination à mettre en oeuvre le Brexit” à tout prix, mais sans expliquer par quelles modalités, alors que le Royaume Uni est censé quitter le bloc des 27 le 31 octobre. Rejeté trois fois auparavant par les députés britanniques dans son ancienne version négociée entre l’ex-Première ministre Theresa May et les dirigeants européens, l’accord sur le Brexit devrait définir l’avenir des relations UE-Grande Bretagne après 46 ans d’adhésion britannique à l’Union européenne.

Ce texte est donc l’instrument juridique qui formalise la procédure de retrait du Royaume-Uni du bloc des 27, selon la procédure prévue par l’article 50 du traité sur l’Union européenne (TUE) qui a débuté le 29 mars 2017, lorsque le gouvernement britannique a annoncé formellement au Conseil européen son intention de quitter l’UE.

Dans sa nouvelle version proposée par M. Johnson, ce texte vise à éviter le retour d’une frontière dure entre la République d’Irlande et la province britannique d’Irlande du Nord, en maintenant cette dernière dans le territoire douanier britannique tout en prévoyant un régime spécial pour les marchandises provenant du marché européen unique, une option qui ne plait pas à la majorité des députés. Bien qu’il ne reste que quelques jours de la date prévue du départ de l’UE (le 31 octobre), le Downing Street avait annoncé dans la matinée que le Premier ministre Boris Johnson sera amené à demander un nouveau report du Brexit, même en cas d’adoption par le parlement de l’accord négocié avec Bruxelles.

Alors qu’une grande manifestation anti-Brexit se tenait aux abords du Parlement à Londres, de nombreux députés de l’opposition appellent à la tenue d’un second référendum à l’issue de ce résultat.

Avec MAP

Voir aussi

Le corps du chef de Daesh immergé en mer par l’armée américaine

L’armée américaine a immergé en mer le corps d’Abou Bakr al-Baghdadi, chef de l’organisation terroriste …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.