mardi 16 juillet 2019

En direct de Syrie : Daech, vraie fausse fin

Le général Joseph Votel, chef des forces américaines au Moyen-Orient, a averti que le combat contre l’EI en Syrie «est loin d’être fini». 

«Les observations récentes de nos hommes et femmes sur le terrain montrent que la population de l’EI, évacuée des derniers vestiges du califat (à Baghouz), reste largement impénitente, résolue et radicalisée», a-t-il dit devant une commission du Congrès américain.

«Ce à quoi nous assistons aujourd’hui, ce n’est pas la capitulation de l’EI en tant qu’organisation, c’est en fait une décision calculée (des jihadistes) pour préserver la sécurité de leurs familles et conserver leurs capacités, en saisissant les chances qu’offrent les camps de déplacés ou en se cachant dans des zones reculées, pour attendre le bon moment pour une résurgence», a-t-il ajouté.

«La réduction du califat physique est une réussite militaire monumentale, mais le combat contre l’EI et l’extrémisme violent est loin d’être fini et notre mission reste la même», a poursuivi le chef du commandement américain pour le Moyen-Orient (Centcom).

Selon des experts, l’EI a déjà entamé sa mue en organisation clandestine. Ses combattants sont disséminés dans le désert du centre de la Syrie et ses cellules dormantes mènent des attentats meurtriers dans les territoires perdus.

P. Zehr

Voir aussi

Algérie : La situation politique se complique

Initialement annoncée pour le 4 juillet 2019, la présidentielle algérienne a été reportée sine die. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.