jeudi 19 septembre 2019

CDG Prévoyance : Hausse des réserves gérées en 2018

L’encours des réserves gérées par CDG Prévoyance a atteint 136,1 MMDH en 2018, en progression de 2% par rapport à 2017.

Selon le pôle Prévoyance du groupe Caisse de dépôt et de gestion, 87,6% de ces encours sont gérés par le Régime collectif d’allocation de retraite (RCAR) avec ses deux régimes, général et complémentaire et 12,4% sont gérés par la Caisse nationale de retraites et d’assurances (CNRA).

Le DG de la CDG, Abdellatif Zaghnoun, souligne à cet effet que la CDG, conformément au plan stratégique 2022, vise à consolider son caractère de tiers de confiance, entre autres, en tant que gestionnaire de référence des régimes de retraites et des fonds de prévoyance et reconfirme sa vocation naturelle et historique d’apporter des solutions innovantes, agiles et facilement déployables et d’être utile pour les pouvoirs publics, dans le cadre de la réforme des retraites.

Malgré la baisse affichée du marché boursier, le portefeuille du RCAR réalise en 2018 des résultats positifs, portant la performance moyenne nette de ses placements financiers à 7,4% sur les 5 dernières années. Les efforts de construction du portefeuille alternatif du RCAR, entamés depuis plus de 10 ans, ont été matérialisés en 2018 par des investissements stratégiques de taille importante, une rentabilité soutenue et un potentiel de valorisation confirmé.

Le portefeuille des placements de la CNRA affiche, quant à lui, l’une des meilleures performances du marché obligataire avec, notamment, un portefeuille spécifique qui constitue 58% des placements et clôture l’année sur une rentabilité nette de +4,31%.

Le chiffre d’affaires de la CNRA a connu une progression de 29%, expliquée notamment par la dynamique des cotisations au régime de retraite complémentaire RECORE et la prise en charge d’une partie du portefeuille des rentes Accidents du Travail de l’une des plus importantes compagnies d’assurances de la place.

Le bilan actuariel certifié du RCAR fait ressortir un horizon de viabilité jusqu’à 2044 (vs 2039 en 2016). Il est également à noter qu’en dépit d’un niveau de déficit moins inquiétant que celui d’autres régimes à l’échelle nationale, le processus de réforme paramétrique, en cohérence avec les orientations de la réforme des retraites au Maroc, sera poursuivi par CDG Prévoyance, pour le compte du RCAR, en parfaite coordination avec les autorités compétentes.

Par ailleurs, CDG Prévoyance a déployé des efforts pour l’optimisation des charges opérationnelles et la réduction de frais de gestion financière de la CNRA et du RCAR, ayant conduit à une nette amélioration des ratios de gestion, notamment le TER (Total Expense Ratio) qui affiche sur les 2 dernières années une baisse cumulée de 4 points de base.

En outre, dans le cadre des efforts continus d’alignement de la gouvernance du RCAR/CNRA sur les meilleures pratiques de gestion des fonds et régimes de prévoyance, inspirées notamment des lignes directrices de l’AISS (Association internationale de la sécurité sociale), les Comités de direction de la CNRA et du RCAR ont décidé d’apporter des ajustements structurels portant sur le fonctionnement, les prérogatives et la composition des instances de gouvernance du RCAR et de la CNRA, y compris celles relatives à la gestion financière, ajoute CDG Prévoyance.

Dotée de la personnalité civile et de l’autonomie financière, la CNRA, établissement public géré par la CDG à travers CDG Prévoyance, opère dans les domaines de la gestion des rentes qu’elle sert en réparation des accidents du travail et de la circulation, propose des offres de produits de retraite ciblés et gère pour le compte de l’Etat des Fonds de retraite et de solidarité. La CNRA dispose également d’un agrément lui permettant de proposer des produits d’assurance vie et de capitalisation.

Constitué d’un régime général et d’un régime complémentaire, le RCAR, institution dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière, est un régime de retraite qui régit le personnel contractuel de droit commun, temporaire, journalier et occasionnel de l’Etat et des collectivités locales et le personnel des organismes soumis au contrôle financier de l’Etat.

LR

Voir aussi

La DGI lance l’application mobile “Daribati”

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de lancer une application mobile “Daribati” visant à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.