jeudi 21 novembre 2019

Culture du vivre-ensemble : M. Azoulay souligne le leadership du Royaume

Le Maroc, qui a l’art d’accepter et de savoir vivre avec la différence, occupe une place de leader dans la région et dans le monde en termes de culture de vivre-ensemble, a affirmé M. André Azoulay, Conseiller de SM le Roi.

‘’Notre pays et notre peuple se sont nourris pendant des siècles et des millénaires de civilisations, qui ont fait souche au Maroc’’, a dit M. Azoulay, qui s’exprimait lors de la 4ème édition du festival national Fazaz du patrimoine amazigh d’Imouzzer Kandar, notant que la Constitution ‘’souligne clairement les apports des civilisations amazighe et berbère, juive, arabo-musulmane, africaine et andalouse’’.

Mettant en valeur la profondeur de l’histoire marocaine, le Conseiller de SM le Roi a relevé que ‘’dans ce monde, qui est en quête de repères, le Maroc est une boussole dont le monde a besoin aujourd’hui’’.

‘’Le Maroc est un vieux pays qui a une grande civilisation, qui a le talent et la détermination de ne pas laisser de côté tous ceux qui ont nourri, enrichi, conforté et fait progresser la nation et le peuple marocains’’, a ajouté M. Azoulay.

Et de poursuivre que ‘’toutes ces civilisations, qui ont fait souche chez nous, forment aujourd’hui cet ADN singulier, mais tellement exaltant, celui du peule marocain, du Maroc, d’un pays qui exprime et démontre sa résilience de façon permanente, quotidienne, régulière en faisant entendre la voix au cœur de l’Islam, au cœur de l’Afrique du nord, sa voix qui est celle de la raison’’.

Il a, par ailleurs, mis l’accent sur l’importance de cette manifestation artistique et culturelle, notant qu’il s’agit d’un ‘’festival qui est enraciné dans notre patrimoine amazigh et ancré dans notre diversité et dans notre unité nationale’’.

De son côté, Abdellah Ouzitane, professeur à l’Université de Bordeaux, a souligné que le Maroc est un pays moderne, ouvert, pluriel et uni sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, ajoutant que le Royaume ‘’intègre avec responsabilité l’importance majeure de l’ouverture des débats autour de la diversité culturelle’’.

Mettant en relief les valeurs de cohabitation, de tolérance et de vivre-ensemble qui ont toujours caractérisé le Royaume, M. Ouzitane, président fondateur du Centre Abraham Zagouri d’études et de recherches sur le droit hébraïque au Maroc, a estimé qu’’’inscrire notre Histoire si riche dans le présent, afin de bâtir ensemble le futur, est une nécessité absolue”.

Et d’ajouter que le Maroc est ‘’la boussole dont le monde a besoin, que les autres ont perdu et que le Royaume a su sauvegarder’’, relevant que ‘’la culture de l’art de vivre-ensemble est une particularité marocaine qui témoigne des valeurs les plus profondes et l’enracinement de notre civilisation’’.
‘’Ce message de paix, envoyé depuis Imouzzer kandar et du reste du Maroc, est adressé à la communauté des nations, afin que cette réalité marocaine, qui est l’addition de toutes nos sensibilités, soit entendue, partagée et transmise’’, a-t-il soutenu.

Le directeur du festival, Nourdine Oulaabas, a fait, quant à lui, part de l’importance de cet événement culturel, devenu désormais un rendez-vous annuel pour les visiteurs de la région.

Initié par les associations ”Assourif pour la culture populaire” et ”Fès-Meknès pour le développement de l’Atlas”, sous le sous le thème ”tous pour la diffusion des valeurs de tolérance et de paix”, le festival national Fazaz du patrimoine amazigh dédié à l’âme de feu Mohamed Rouicha porte sur de nombreuses activités culturelles et artistiques.

Cette manifestation, organisée sous l’égide du ministère de la culture et en partenariat avec l’Office national marocain du tourisme et le conseil régional, ainsi que la province de Sefrou, a connu la participation d’une pléiade d’artistes et de troupes folkloriques locales, dont la troupe Chioukhs Ait Oufkir, l’association Ahidous Ajardan, l’association Aghbalou Agourar, l’association Asmoun Fès, outre des spectacles de fantasia.
L’édition précédente du festival a été initiée sous le signe ”art au service de la paix, la tolérance et le partage des valeurs”.

Avec MAP

Voir aussi

Trésors de l’Islam en Afrique : Le « sacré » et « les arts » à l’honneur

C’est un parcours sinueux qu’ont suivi les premiers visiteurs de l’exposition « Trésors de l’Islam en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.