lundi 18 décembre 2017

Maroc–Nigéria : Un gigantesque projet de gazoduc lancé

projet_gazoduc_maroc_nigeria_decembre_2016

Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Président de la République Fédérale du Nigéria, SE. Muhammadu Buhari, ont présidé, au Palais présidentiel à Abuja, la cérémonie de lancement du projet de réalisation d’un gazoduc régional, appelé à relier les ressources gazières du Nigéria, celles de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et le Maroc.
Dans un communiqué conjoint concernant ce projet d’envergure, les deux parties soulignent qu’à l’occasion de la visite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Nigéria, et suite aux discussions avec SE le Président Muhammadu Buhari à Marrakech en marge de la COP22 et à Abuja, le Royaume du Maroc et la République Fédérale du Nigéria ont décidé d’étudier et de prendre des mesures concrètes pour la promotion d’un projet de Gazoduc régional appelé à relier les ressources gazières du Nigéria, celles de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et le Maroc.
En tant que projet majeur destiné à favoriser l’intégration économique régionale, le pipeline sera conçu avec la participation de toutes les parties prenantes, dans le but d’accélérer les projets d’électrification dans toute la région, servant ainsi de base pour la création d’un marché régional compétitif de l’électricité, susceptible d’être relié au marché européen de l’énergie, de développer des pôles industriels intégrés dans la sous-région dans des secteurs tels que l’industrie, l’agro-business et les engrais, afin d’attirer des capitaux étrangers, et d’améliorer la compétitivité des exportations, et de stimuler la transformation locale des ressources naturelles largement disponibles pour les marchés nationaux et internationaux”,
“En favorisant une intégration économique plus profonde, fondée sur des complémentarités positives, des synergies durables et des approches inclusives, cette plateforme Sud/Sud accélèrera la transformation structurelle des économies nationales de la région, plaçant ainsi toute la région sur le chemin d’une croissance plus forte.  A l’occasion, les deux Chefs d’Etat ont convenu de mettre en place un organe de coordination bilatéral chargé de suivre cet important projet.
Pour assurer plein succès à ce projet d’envergure, le Nigéria et le Maroc ont ainsi décidé de joindre leurs efforts et de coopérer étroitement, à travers leurs fonds souverains respectifs, Nigeria Sovereign Investment Authority et Ithmar Al Mawarid (Ithmar Capital).
Illustration parfaite du co-investissement et du co-développement, ce partenariat, qui renforce les relations de fraternité qui lient le Nigeria et le Maroc, impactera positivement l’avenir des deux pays, de la région de l’Afrique de l’Ouest, et même du continent

 

Hamid Dades

Voir aussi

Concombres de mer/Maroc : Trésor méconnu, braconniers et marché de dupes

La pêche illicite des concombres de mer prend de l’ampleur au Maroc. Elle a déjà …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.