Flash Infos

Maroc-Mexique : Renforcement de la coopération bilatérale entre les deux pays

Maroc-Mexique : Renforcement de la coopération bilatérale entre les deux pays

Le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach et la présidente du Sénat mexicain, Monica Fernandez Balboa, ont affirmé, mardi à Mexico, leur engagement à apporter la preuve de la détermination des deux pays à consolider leurs relations de coopération, tant au niveau bilatéral que multilatéral.

Pour ce faire, les deux parties ont convenu, lors d’un entretien au siège du Sénat mexicain en présence du président de la Commission des relations extérieures, Héctor Vasconcelos et de la présidente de Commission Asie-Pacifique-Afrique, Cora Cecilia Pinedo Alonso, de la signature prochainement d’un mémorandum d’entente pour développer et institutionnaliser la coopération parlementaire bilatérale et favoriser une coordination accrue entre les deux institutions législatives.

Lors de ces entretiens, auxquels ont assisté du côté marocain le vice-président de la Chambre des conseillers, Abdelkader Salama, et l’ambassadeur du Royaume au Mexique, Abdelfattah Lebbar, les deux responsables se sont mis d’accord pour le lancement d’un processus de dialogue politique et parlementaire à même de saisir les énormes opportunités et potentialités disponibles entre les deux pays afin de développer des projets et programmes d’action en faveur de la construction d’un partenariat stratégique fondé sur le respect mutuel et promotion des intérêts communs.

S’exprimant à cette occasion, le président de la Chambre des conseillers s’est félicité de la convergence des points de vue entre le Maroc et le Mexique sur diverses questions relatives à la coopération bilatérale, relevant que les deux pays partagent les mêmes valeurs, les mêmes aspirations et font face aux mêmes défis malgré la distance géographique.

De par leurs positions géographiques stratégiques et leurs expériences en matière d’ouverture économique et de libre échange, a souligné Benchamach, les deux pays sont appelés à dépasser les obstacles et les incompréhensions de la période poste guerre froide pour inscrire les relations bilatérales dans une nouvelle dynamique, avec une priorité pour les questions d’intérêt commun.

La situation stratégique des deux pays et leur leadership régional dans de nombreux domaines, en particulier en matière de la gestion des questions migratoires, la protection de l’environnement et la lutte contre le changement climatique, les qualifient d’être les vecteurs d’un partenariat exemplaire entre les pays d’Afrique et d’Amérique latine, a-t-il relevé, rappelant, dans ce cadre, la visite historique du Roi Mohammed VI au Mexique en 2004 et les perspectives ouvertes au cours de cette visite, afin de consolider et d’approfondir davantage les relations d’amitié et de partenariat, dans le cadre de la coopération Sud-Sud.

Le Maroc et le Mexique peuvent coordonner leurs positions sur ces questions aux instances et forums internationaux pour résoudre les problèmes globaux et relever les défis majeurs auxquels fait face l’humanité, a dit Benchamach.

Au niveau de la coopération multilatérale, le président de la Chambre des conseillers a rappelé la signature récemment de la déclaration de la création du Forum parlementaire d’Afrique, d’Amérique latine et des Caraïbes (AfroLat), pour servir de réseau inter-régional indépendant des parlements nationaux dans les régions africaine et latino-américaine, ainsi que d’espace de dialogue interactif et constructif et de plateforme de convergence pour une action parlementaire qui favoriserait l’intégration régionale et le renforcement de la coopération sud-sud.

Sur la même lignée, Fernandez Balboa s’est félicité de la signature de cette la déclaration, affirmant l’adhésion du parlement mexicain à cette initiative visant à fournir une plate-forme pour consolider les liens entre l’Afrique et l’Amérique latine et dynamiser les programmes de coopération Sud-Sud et de plaidoyer communs afin de faciliter l’intégration dans divers domaines.

En outre, la présidente du Sénat mexicain a exprimé la volonté de son pays à tirer profit de l’expérience pionnière du Maroc en matière de la gestion de la question migratoire, de développement des énergies renouvelables, exprimant la détermination de son pays à renforcer davantage les relations de coopération bilatérale, notamment dans les secteurs du tourisme, de l’agriculture, de l’aéronautique, de l’industrie automobile et du développement social.

La responsable parlementaire mexicaine, qui a bien accueilli l’invitation de Benchamach pour visiter le Maroc, s’est dite déterminée à ouevrer de concert avec la partie marocaine pour dépasser les obstacles devant la construction d’un partenariat stratégique avec le Royaume, comme étant un allié stratégique du Mexique dans la région.

Les autres responsables parlementaires mexicains ont fait part, à cette occasion, de l’importance de la multiplication de ce genre de rencontre pour la concrétisation de cette volonté de renforcement de la coopération bilatérale à travers l’examen et la mise en place de projets concrets de partenariat gagnant-gagnant, soulignant le rôle majeur de la diplomatie parlementaire dans le renforcement des relations de coopération entre les deux pays dans les différents domaines.

Le président de la Chambre des Conseillers, en visite au Mexique du 24 au 28 courant pour participer à la réunion du Forum des Présidents des pouvoirs législatifs d’Amérique centrale et des Caraïbes (FOPREL), aura des entretiens avec plusieurs responsables mexicains et présidents de parlements membres de ce groupement régional.

Avec MAP

Voir aussi

Sahara Marocain | Après les revers militaires et politiques, le “Polisario” perd sa bataille de promotion de sa prétendue légitimité juridique

Sahara Marocain | Après les revers militaires et politiques, le “Polisario” perd sa bataille de promotion de sa prétendue légitimité juridique

Les revers subis par le “Polisario”, parrainé par l’Algérie, se suivent mais ne se ressemblent …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.