Flash Infos

Maroc-Algérie Quelle réponse à la haine ?

Roi mohammedVI maroc 2013

«Voisin belliqueux», «Arrogant», «Haineux»… Les qualificatifs ne manquent pas chez les Marocains pour dénoncer l’attitude de l’Algérie qui est allée ces derniers temps crescendo dans ses attaques contre le Maroc.

Les menaces du ministre des Affaires étrangères algérien, suivies du message provocateur, lu il y a une semaine, au nom du Président Bouteflika, devant les participants d’une conférence dans la capitale nigérienne Abuja, ont été la goutte qui a fait déborder le vase de la patience marocaine.
Ainsi, le Maroc a décidé, mercredi 30 octobre, de rappeler pour consultations son ambassadeur à Alger. Une décision de protestation face à la multiplication des actes de provocation et d’hostilité de la part de l’Algérie à l’égard du Maroc, notamment en ce qui concerne le différend régional au sujet du Sahara marocain (non pas le peuple algérien, répètent les Marocains, mais le pouvoir militaire et politique qui garde l’Algérie sous une chape de plomb, depuis l’indépendance).
Mais l’arrogance et la malveillance de l’Algérie n’ont pas faibli.
Prenant pour prétexte le fait qu’un jeune manifestant ait escaladé le mur du consulat d’Algérie à Casablanca et arraché le drapeau algérien, les cercles politico-médiatiques se sont déchaînés, rejetant la thèse de l’acte isolé et rivalisant de propos hostiles et de menaces à l’encontre du Maroc.
L’armée algérienne a même été mise en alerte !
Pourtant, c’est bien le Maroc qui a à se plaindre de l’Algérie et non l’inverse. Et c’est la haine que sèment le pouvoir algérien et ses extensions médiatiques (dont l’Expression et Al Watan sont le parfait exemple de serviteurs dévoués) qui entraîne de pareilles réactions.
En «remontant» son peuple, sans relâche, contre les Marocains, le pouvoir algérien «remonte» par la même occasion les citoyens marocains contre lui-même.
En effet, dans les médias algériens aux ordres, plus rien n’est respecté. Alors que le Président Bouteflika est momifié dans un fauteuil roulant et que l’état de santé du gourou du DRS, le général Mediène, est le secret le plus jalousement gardé d’Algérie, personne n’ayant le droit de piper mot sur ses entrées et sorties d’hôpital, c’est sur la santé du Roi du Maroc, Dieu le préserve, que les médias algériens ergotent (ce n’est d’ailleurs pas la première fois).
Il a suffi que SM Mohammed VI s’éclipse de leurs radars, au moment où il s’est rendu en visite privée aux Emirats, pour qu’une télévision algérienne sur Internet, «Numidia News TV», lance un mensonge effronté selon lequel le Roi Mohammed VI serait dans un «état de santé grave» et que la famille royale serait réunie pour «examiner la question de la succession».
En fait de succession, c’est de celle de Mediène et de Bouteflika que les médias algériens devraient se soucier.
C’est chez eux qu’il y a lieu de s’inquiéter.
Quelle réponse à autant de haine ?
Les Marocains que nous avons approchés dans ce micro-trottoir sont unanimement scandalisés et leurs réactions, si peu diplomatiques, traduisent le ras le bol à l’égard de ce voisin qui semble n’avoir aucune autre préoccupation que le Maroc.

KB

Réactions

Leïla
«Il y en a marre des Algériens ! Quel malheur d’avoir des gens pareils comme voisins ! On aurait eu l’Angleterre ou la Suède, notre vie aurait été différente. Ces malades nous attaquent, attaquent notre Roi, veulent notre Sahara et ils se croient tout permis parce qu’ils ont l’argent du pétrole. Je parle des dirigeants, bien sûr, pas du pauvre peuple algérien qui subit comme nous ces calamités. Ils croient qu’on n’a pas compris que ce qui les intéresse, c’est de continuer d’exploiter leur peuple et que pour ça, le Maroc grand ennemi est un bon prétexte».

Aziz
«Moi, si j’étais eux, j’aurais honte de la ramener. Ils sont un pays très riche en pétrole, mais leur peuple vit dans la misère. Sauf les privilégiés, bien sûr. Qu’ils aillent s’occuper de leurs oignons au lieu de surveiller les moindres faits et gestes du Maroc et des Marocains. Les pauvres Algériens ne peuvent même pas manifester autant qu’ils le souhaitent. Et il y a un Général chez eux qui a détruit tout un village rien que pour s’accaparer ses terres et les donner à sa famille. Et ils se posent en donneurs de leçons ?».

Amine
«Le gars, il a escaladé le mur pour arracher le drapeau algérien. Moi, je le félicite. Qui sème le mépris récolte le mépris. Ce que je regrette, c’est qu’on ait présenté des excuses… Non, pas d’excuses ? Juste des regrets ? C’est quoi la différence ? Et en plus, «zaïdine fih», ils refusent les excuses, ou les regrets comme vous les appelez ; ils convoquent l’ambassadeur du Maroc et le sermonnent. D’abord, pourquoi cet ambassadeur est reparti si vite ? Si ça ne tenait qu’à moi, ce serait la rupture des relations diplomatiques, pour tout le mal qu’ils nous ont fait. On a déjà vécu des années de rupture diplomatique avec eux, non ?».

Kamar
«Moi, franchement, j’étais pour le rapprochement avec l’Algérie, parce que nos deux peuples ont plein de points communs et que sur le plan économique, on a ce qu’ils n’ont pas et ils ont ce qu’on n’a pas. On aurait pu se compléter et créer ensemble une locomotive au Maghreb et en Afrique, comme la France et l’Allemagne en Europe, mais, là ce n’est plus possible. Ils ont dépassé les limites. Plus tard, peut être ? La France et l’Allemagne ont connu pire, mais ils travaillent ensemble aujourd’hui. Il faut juste qu’on soit aussi raisonnables qu’eux. Ce serait dommage qu’on n’y arrive pas, juste parce qu’on est des pays du sud».

Voir aussi

L’exercice par le Maroc de sa souveraineté sur son Sahara est conforme aux dispositions du droit International

L’exercice par le Maroc de sa souveraineté sur son Sahara est conforme aux dispositions du droit International

L’ancien Ministre jordanien des Affaires Municipales, actuel député et Secrétaire général du parti politique Al-Rissala, …

5 Commentaires

  1. El ouaryaghly Ahmed

    Le clan de Oujda qui gouverne l’Algérie ne fait que perpétuer la politique de Boumediene qui consiste en théorie à affaiblir financièrement le Royaume, se qui mènerait le pays au bord de l’explosion social et de ce fait la chute de la monarchie qui est garante de la paix et de la stabilité pour toute la région. Ce n’est pas Feu Houari Boumediene en personne qui a dit que : ” Le Polisario sera comme un caillou dans la chaussure qui empechera le Maroc de marcher droit pendant longtemps”

  2. Le peuple marocain, de Tanger à Languira, demande à l’Algérie de lui restituer ses terres (Tindouf, Colomb Bechar, Hassi Baida et Elknadssa)annexées dans les années cinquante par la France coloniale. Ces territoires, d’un point de vue de droit international, sont toujours marocains. Et la question fait l’unanimité au sein de notre société.

  3. Tous les pays du monde savent trés bien ce qui se passent en Algerie et nul n’a besoin de details et d’arguments pour le justifier , avec de la chance vous renconterer un algerien en dehors de l’algerie pour te le prouver . Moi je dirais que c’est dommage pour un pays qui generent des milliards de petrole d’etre classé parmis les derniers pays en voie de developpement .
    Ce qui est encore plus grave , c’est que les dirigents algeriens continuent à semer une culture qui ne promet pas d’espoir à l’horison , au contraire il ils continuent à semer la peur et la violence dans ce fabuleux pays .
    Ces dirigents mourront un jour ou l’autre mais ce qui m’inquietent le plus c’est leur poison qui continuera à alimenter les esprits faibles et ceux qui continueront à beneficier de cette anarchie politiquo societal .
    J’aimerais de tout mon coeur de voir un jour l’agerie un pays libre et qui prospere à grande vitesse .

  4. miloudiferhat

    Je pense que le Maroc doit suspendre les négociations avec l’algérosario, jusqu’à ce que celui ci libère les otages Marocains de Tindouf ( qui est Marocaine au passage, au meme titre que knadssa, bechar, … etc, et le reste du sahara oriental,; La France a les documents historiques de cela. ).

  5. Faciliter contrebande par le pouvoir algérien a été une stratégie pour que l’oriental soit dépendant non de ces 2 produits mais des groupes hors qui dépendant de la vision des responsables algériens, qui ouvrent ou ferment le robinet selon leur vision.
    “assister les groupes à la frontière pour prendre les états en otage”.
    Ce sont des outils pour freiner tout développement dans les états voisins et m^me en Algérie
    La haine et la jalousie en plus de l’induvidialisme ====autodestruction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.