vendredi 24 novembre 2017

Ligue des champions d’Afrique : Un «nul» qui avantage le Widad au Caire

Pour le compte du match aller de la finale de la Ligue des Champions d’Afrique de football, samedi 28 octobre, au stade Bourj Al Arab à Alexandrie, le Wydad de Casablanca a ramené un précieux nul face à Al Ahly (1-1). Les Rouges et Blancs ont actuellement un avantage, grâce à ce but marqué à l’extérieur.

Le club égyptien a été l’auteur de la première réalisation de la rencontre. Grâce à Moumine Zakaria, Al Ahly était en avance dès la 3ème minute du match. Mais le Wydad de Casablanca revient vite au score. A la 16ème minute, l’attaquant Achraf Bencherki signe le but de l’égalisation, suite à une passe décisive de Mohamed Onajem.

Le club du Caire a maintenu une forte présence lors du premier quart d’heure de jeu. Mais en contrepartie, la défense des hommes d’Ammouta a fait en sorte que la première mi-temps se termine sur le score d’un but partout.

En deuxième mi-temps, les Diables rouges ont maintenu leur pression sur la défense du Wydad, menaçant à plusieurs reprises la cage de Zouheir Laâroubi, en gardant la possession de la balle, profitant des espaces et multipliant les pénétrations grâce aux ailiers droit et gauche, Ali Maaloul et Ahmed Fathi, mais sans réussir à faire la différence et inscrire un deuxième but. En effet, le coach du Wydad n’a laissé aucune chance à l’adversaire en fermant tous les couloirs. Les Egyptiens ont été dangereux à plusieurs reprises, mais sans succès. Une tactique très réussie de la part du technicien des Rouges et Blancs.

De leur côté, les attaquants du Wydad n’ont menacé le portier d’Al Ahly qu’à deux reprises, par l’attaquant Achraf Bencherki, sur des contre-attaques bien négociées par la défense du club égyptien.

Dans une déclaration à la presse, l’entraîneur des Rouges et Blancs, Houcine Ammouta, a clairement déclaré que son équipe pouvait mieux faire: «Les joueurs ont déployé d’énormes efforts physiques, mais le manque de concentration a empêché, malheureusement, l’équipe d’inscrire d’autres buts».

«En match retour, il faut marquer des buts, d’autant plus que notre adversaire dispose de joueurs de qualité capables de faire la différence à tout moment», a expliqué l’entraîneur du Wydad, notant tout de même que ses joueurs sont en mesure de remporter la victoire lors la prochaine rencontre.

Quant à l’entraîneur du club Al Ahly, Hossam Al Badry, il a salué la prestation de ses joueurs qui, selon lui, ont menacé à maintes reprises le gardien du Wydad. Mais ils n’ont pas exploité leur chance de réaliser un meilleur score.

Tout compte fait, le score de ce match (1-1) reste un bon résultat pour les Marocains, sauf qu’il ne faut pas trop y penser et oublier le fait qu’il reste toujours un match décisif à jouer.

Rendez-vous le samedi 4 novembre, au Complexe sportif Mohammed V de Casablanca, pour cette grande finale!

Ghita Hanane

Mais qui est Achraf Bencharki?

Star et buteur principal lors des deux derniers importants matches du Wydad (contre l’USM Alger et Al Ahly), tout le monde ne parle que de lui. Jeune, talentueux et surtout déterminé, Achraf Bencharki est un vrai prodige. Il a tout juste 23 ans, mais son niveau de jeu est bien plus grand. Il a été l’auteur de deux buts contre l’USM Alger, ce qui a permis la qualification du Wydad en finale. Il a aussi sauvé son équipe lors de ce dernier match contre Al Ahly, en signant une belle réalisation à la 16ème minute, ce qui a donné aux Rouges et Blancs un réel avantage pour le match retour. Achraf Bencharki a donc marqué 7 buts en Ligue des Champions d’Afrique cette saison. Le chouchou des Rouges et Blancs est né à Taza. Il a été formé au MAS de Fès et fut très sollicité lors du mercato estival de 2016. Il a choisi de rejoindre le WAC. Avec le Wydad champion du Maroc lors du dernier exercice, il a remporté son premier titre. Aujourd’hui, Bencharki est même convoité par certains clubs européens, tels que le Standard de Liège (Belgique) et l’Olympique de Marseille (France). Bon vent au jeune footballeur!

Voir aussi

Après le séisme politique : Pour une nouvelle génération de ministres

Le séisme politique a fait tomber des têtes et il y en aura d’autres, certainement. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.