Rabat | La transformation digitale au cœur de la “Travel Tech Morocco”

transformation digitale,Travel Tech Morocco

La 1ère édition de la “” s’est tenue, vendredi dernier à , à l’initiative de la Confédération nationale du Tourisme (CNT) en partenariat avec l’Office national marocain du tourisme (ONMT).

La CNT a ainsi mis en relation les différents Tech leaders, nationaux et internationaux, à une audience d’hôteliers, d’agents de voyages, de restaurateurs, de guides, dans l’objectif de les aider dans leur , indique-t-on dans un communiqué.

Pari tenu pour la CNT qui vient d’organiser la première édition de sa Travel Tech. Ce forum a ainsi permis aux jeunes experts marocains et aux leaders internationaux de la Travel Tech de débattre de trois thématiques en phase avec les grandes problématiques du moment pour l’ensemble des acteurs du secteur, relève le communiqué, faisant savoir que plus de 100 professionnels du secteur étaient au rendez-vous, sans compter ceux qui ont suivi en direct le streaming sur le canal de la CNT.

S’exprimant à cette occasion, Hamid Bentahar, président de la Confédération, a indiqué que “nos mots d’ordre aujourd’hui sont co-créer, innover et connecter les leaders du tourisme marocain avec les talents de la travel tech nationaux et internationaux”.

“Cet évènement vient ainsi renforcer la compétitivité des acteurs et des destinations et renforcer l’activité business to business entre les deux communautés pour développer ainsi un véritable écosystème commercial et distribution”, a-t-il dit.

Sur la 1ère thématique “Destination Lab”, les 5 panélistes ont échangé et offert leurs recommandations permettant à la destination de doubler le nombre de visiteurs dans les 5 années à venir.

Pour Ali Beklen, co-fondateur de “HotelRunner”, une solution de distribution en ligne tout en un pour les établissements hôteliers et agences de voyages, “la digitalisation de l’ensemble des acteurs du secteur et l’utilisation de la technologie leur permettra d’être présents sur le plus de supports possibles. La destination gagne ainsi en visibilité”.

Rainer Schäfer, vice-président de GIATA, a estimé, lui, que pour permettre aux hôtels de gérer et diffuser leurs contenus globalement, “le doit diversifier ses marchés émetteurs et surtout fournir un contenu précis et détaillé et toujours actualisé”.

Quant à Yahya Abbasi, le fondateur de Casbah Tourism Development, il considère “que la destination devrait absolument mettre au cœur du débat le client, qu’il faut comprendre leurs besoins et surtout personnaliser l’offre afin qu’elle soit adaptée à chacun”.

Arden Agopyan, co-fondateur de “HotelRunner”, a indiqué, pour sa part, qu”il faut investir sur l’image de marque et la e-réputation du pays, et également s’assurer que toutes les institutions et acteurs du tourisme et la Tech travaillent main dans la main avec un objectif commun de promouvoir la destination”.

Dans le 2ème panel, dédié à la distribution, comme le souligne Mohamed Kasmi, fondateur de Fractalite, un leader marocain dans la création de solutions pour agences de voyages, “les nouvelles générations grandissent avec internet, les applications et les smartphones; ils ont donc besoin de canaux numériques pour s’informer, organiser et réserver leurs vols, hôtels ou expériences; on ne peut pas s’attendre à ce qu’ils réservent via un autre canal qui ne soit pas en ligne”.

Pour Riza Kaynak, Director of Demand pour “HotelRunner”, il recommande “de toujours suivre les tendances et innovations afin de toujours être au goût du jour en matière de technologie et distribution”.

Lire aussi
Technologies numériques | Le digital comme état d’esprit

De son côté, Niovi Alexandridou d’OTA Insight, un outil de veille concurrentielle, a expliqué ensuite que “la technologie permet de gagner en efficacité, en temps et surtout de prendre des décisions de tarification, de distribution et de marketing meilleures et plus rapides”.

Guillaume Sardain de IDeaS, un système de Revenue Management avancé, propose, lui, de “faire plus confiance à la puissance de la technologie pour automatiser les tâches, et donc également gagner du temps tout en prenant de meilleures décisions”.

Le fondateur de la startup Marocaine Pivot, qui offre des outils pour les agences de voyages nationales, Fouad Boulasri, conseille, de son côté, aux acteurs du tourisme “de tirer parti de la technologie pour diversifier leurs canaux de distribution, mettre en place un canal de réservation en ligne directe, et en optimisant également les processus de réservation grâce à la technologie pour mieux gérer les opérations quotidiennes”.

Dans le 3ème panel sur le thème du “Creative Lab”, les débats se sont articulés autour de deux sujets essentiels, à savoir le contenu et la conversion.

Rainer Schäfer de GIATA a souligné, dans ce sens, que “les vacances représentent la notion de plaisir pour tout le monde, et qu’il faudrait donc pouvoir inciter les voyageurs à partager leur plaisir d’être au , offrant ainsi un contenu créatif, personnalisé venant directement des visiteurs, un contenu accrocheur, réel, ou les voyageurs se reconnaissent au travers des vidéos et contenus des clients”.

Pour Assil Bernossi, le fondateur de Userguest, une solution marketing améliorant la conversion des ventes directes, il est important “de pouvoir montrer des offres personnalisées afin de convertir, et qu’investir en marketing online est également crucial pour générer du trafic et donc des ventes”.

Zineb Jabri, la fondatrice d’Otelrev et experte en revenue management souligne pour sa part que “pour réussir, il faut combiner la technologie avec l’expertise humaine”.

Cihan Coskuntuncel, le director of Supply de “HotelRunner” explique également que “la technologie permet aux acteurs de gagner en visibilité dans le monde entier et surtout de permettre la réservation directe donc une plus grande efficacité, combinée à des économies pour l’établissement hôtelier”.

Pour conclure, Assil a signalé qu’aujourd’hui “en quelques clics, il est possible de passer une commande, réserver une table ou une chambre d’hôtel, ainsi qu’une expérience. Il est donc crucial pour toucher la clientèle de nos jours d’avoir les outils adéquats pour offrir la meilleure expérience client possible afin qu’ils convertissent en réservant directement sur le site de l’hôtel ou de l’agence”.

En marge de ce forum, une convention a été signée entre MM. Bentahar, Ali Beklen et Arden Agopyan, et Reda Aboudihaj et Christophe Bazille, co-fondateurs d’Hospitality Web Services, avec comme point essentiel le partage de data, la mise en place d’outils Freemium pour les membres de la CNT, ainsi que la création d’un “Advisory Board”.

“La CNT joue ainsi son rôle au service des opérateurs du tourisme afin de les accompagner dans leur et de rester compétitif dans un marché mondial de plus en plus concurrentiel”, conclut le communiqué.

LR/MAP

Voir aussi

ONMT,Tourisme,Maroc,Terre de lumière

“Light Tour” | L’ONMT met les voiles sur les pays hispaniques

Après le grand succès du premier « Light Tour » à Paris, Londres et New …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...