PLF | Généraliser les allocations familiales selon l’approche de l’aide directe

PLF-2023,AMO,RAMED,Allocations familiales,Registre social unique

Le gouvernement veillera, en 2023, à la mise en œuvre de la généralisation des (AF) et ce, selon une approche basée sur l’aide directe à travers le ciblage des catégories vulnérables et éligibles à ces allocations, indique la note de cadrage du projet de loi des (PLF) au titre de l’exercice 2023.

Ainsi, en application des Hautes Orientations Royales contenues dans le discours du Trône, l’Exécutif œuvrera à la généralisation de ces allocations selon le calendrier fixé, pour en faire bénéficier environ sept millions d’enfants issus de familles vulnérables et pauvres et trois millions de familles sans enfants en âge de scolarité, fait savoir cette note, adressée par le Chef du gouvernement aux départements ministériels.

Dans ce sens, le gouvernement, en exécution des Hautes Orientations Royales, veillera à l’accélération de la mise en place du Registre social unique (RSU), qui se veut le principal mécanisme pour acheminer l’aide et garantir son efficacité, ajoute la même source.

Et de rappeler que SM le Roi a insisté, dans le discours royal adressé à la Nation, samedi 30 juillet 2022 à l’occasion de la Fête du Trône, sur l’importance de continuer à faire preuve d’esprit de solidarité pour faire face aux défis internes et externes, ainsi que sur la nécessité que tous les Marocains, hommes et femmes, prennent une part active à la dynamique de développement.

Protection sociale et égalité de genre | Lekjaa et l’AFD signent 2 conventions de financement

En outre, le Souverain avait insisté dans les précédents discours royaux sur le pari de justice sociale et spatiale pour parachever l’édification du de l’espoir et de l’égalité pour tous, poursuit la même source, notant que c’est dans ce sens que SM le Roi a annoncé le renouvellement du modèle de développement national et le lancement du chantier de généralisation de la .

D’après la note de cadrage, le gouvernement a, ainsi, fait de l’instauration des bases de l’État social, un choix stratégique dans le cadre de son programme qui compte parmi ses principes, l’institutionnalisation de la justice sociale à travers la généralisation de la et le renforcement de la responsabilité de l’État et de son rôle central dans la lutte contre la pauvreté et la réduction des disparités sociales.

Dans ce sillage, l’Exécutif s’est penché depuis son installation, sur la mise en œuvre effective des axes du chantier de généralisation de la , notamment en ce qui concerne la généralisation de l’ obligatoire (AMO) de base, qui a déjà atteint des stades avancés.

Assurance-Maladie | Le taux de couverture médicale atteint plus de 70 %

Ainsi, le gouvernement va continuer, dans les prochains mois, à mettre en œuvre ce chantier à travers la prise des mesures nécessaires au niveau juridique, financier et technique pour garantir le basculement des bénéficiaires actuels du Régime d’Assistance Médicale () vers celui de l’AMO de base et ce, avant fin 2022, en concrétisation des Hautes Instructions Royales.

De même, le gouvernement va veiller à assurer les ressources nécessaires pour garantir la mise en œuvre de ce chantier, et prendre les mesures requises pour garantir l’équilibre financier des différents régimes, et l’accès des citoyennes et citoyens aux différents services de dans les meilleures conditions.

LR/MAP

Voir aussi

CRUI,Béni Mellal,Khénifra,Centre régional d’investissement,CRI

Béni Mellal-Khénifra | 140 projets d’investissement approuvés à fin juillet

La Commission régionale unifiée d’investissement (CRUI) Béni Mellal-Khénifra a approuvé 140 projets durant les sept …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...