Mères célibataires au Maroc | L’Association «Insaf» tire la sonnette d’alarme

L’association en avec l’organisation féministe pour la paix «CFD» a organisé, jeudi 3 novembre 2022 à Casablanca, un séminaire sous le thème «, entre l’ambition de l’Etat de droit et la réforme escomptée». Constat:de nombreuses lois ne répondent plus aux droits fondamentaux des femmes en général et des en particulier.

Les militantes des droits de l’Homme ont en effet rappelé que plusieurs lois ne répondent plus aux droits fondamentaux des femmes et des en particulier et qu’il est impératif de revoir certaines lois afin d’avancer à pas sûrs vers l’Etat de droit pour un accès équitable aux droits fondamentaux.

En introduction, la présidente de l’Association , Meriem Othmani, a estimé, dans une déclaration lue en son nom: «Nous devons saluer les très grands progrès qui ont été réalisés par le législateur marocain. Actuellement il n’est pas possible de distinguer un enfant légitimement conçu d’un enfant né hors mariage. Les deux ont le même dossier avec un nom de père et du grand père même s’il est fictif dans le cas d’un enfant d’une mère célibataire».

Soulignant cependant, qu’«il reste le problème du livret de famille qui n’est toujours pas remis à la mère célibataire» ; et souhaitant que ce problème soit prochainement résolu.

La DGSN primée de l'African Excellence Award E-government

Il reste beaucoup de progrès à faire et «suite au dernier Discours de SM le Roi Mohammed VI en commémoration du 47ème anniversaire  de la Marche Verte, l’espoir renait de voir disparaitre les nombreuses injustices existantes encore», a ajouté la Présidente de l’Association «».

Pour sa part, RabiaaAmallal, avocate au barreau de Casablanca et activiste associative, a rappelé que le a dynamisé un important processus de réformes dans le domaine des droits de la femme et de l’enfant, notamment à travers la ratification de conventions internationales, le Code de la famille et la constitution de 2011.

Tandis que la psychologue Hanane Taklanti a mis l’accent sur l’importance de l’accompagnement psychologique des mères célibataires, ajoutant que l’exclusion familiale et le regard de mépris de la société poussent ces femmes à vivre dans une situation précaire.

De son côté, la Directrice des programmes «Amidest» au , Amal Souhaili, a mis l’accent sur le programme apprentissage pour l’emploi qui favorise les femmes en situation de précarité et qui a profité à 600 femmes via des «Soft Skills» et les «Hard Skills».

M’diq-Fnideq | Trois pompiers trouvent la mort en luttant contre les feux de forêt

Dans une déclaration faite au Reporter, Stéphanie Hofer, chargée des programmes de l’organisation féministe pour la paix «CFD» s’est félicitée des relations avec les Associations marocaines sur la situation et la question de la femme au depuis les années 2000. Notamment, avec l’Association de la défunte Aicha Ecchana – Solidarité Féminine.

«Grâce au professionnalisme et aux actions des Associations marocaines ainsi que la société civile, le Maroc se place comme l’un des pays les plus avancés du Maghreb sur la situation des mères célibataires. Ceci, grâce à la Moudawana de 2004 et 2011» ajoute Mme Hofer.

Au micro du Reporter, la psychologue Hanane Taklanti a déclaré que les enfants doivent aussi être accompagnés. Le développement psychologique de l’enfant issu d’une famille décomposée nécessite une explication par un simple discours véridique sans discriminer le père. C’est l’un des meilleurs choix à faire par la mère célibataire. Elle ajoute que «l’âge adéquat pour en parler est en moyenne  6-7 ans, il est nommé l’âge de discrimination, c’est l’âge de rentrer à l’école».

Ismail Saih

—————-

Hanane Taklanti

——————

Stéphanie Hofer

Voir aussi

Salon du cheval,Forces Armées Royales,El Jadida

Participation des FAR au Salon du cheval | Détour sur l’une des sources de fierté de l’armée du Royaume

Sous le thème: « Cavalerie de l’Armée Marocaine: Épopée Séculaire », les Forces Armées Royales (FAR) signent …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...