Mauritanie | Descente aux enfers pour l’ex-Président

Mauritanie

L’ex-président mauritanien a été écroué, mardi 22 juin dans la soirée, sur décision du juge chargé de l’enquête pour corruption présumée dans laquelle l’ancien chef de l’Etat, au pouvoir jusqu’en 2019, a été inculpé en mars, a appris l’Agence France-Presse auprès du parquet et de son parti.

Cette mesure intervient quelques jours après le refus de l’ancien dirigeant de continuer à se présenter à la police, comme le lui imposaient les conditions de son placement en résidence surveillée. Après plus de dix ans à la tête de ce vaste pays sahélien d’ de l’Ouest, entre 2008 et 2019, l’ancien Président poursuit sa descente aux enfers sous son successeur, Mohamed Ould Ghazouani, son ancien chef de cabinet et ministre, dont il avait préparé l’accession à la présidence.

M. Ould Abdel Aziz crie au «règlement de comptes». Son successeur a constamment invoqué l’ de la justice. M. Ould Abdel Aziz avait été inculpé en mars, en même temps qu’une dizaine de personnalités, pour des faits présumés de corruption, blanchiment d’argent, enrichissement illicite ou encore dilapidation de biens publics commis pendant les années où il dirigeait le pays. Pour la première fois, la société civile mauritanienne entend faire valoir ses droits dans une affaire de biens mal acquis.

CDH-ONU : Violations du Polisario dénoncées

Début septembre, un collectif de quatorze organisations s’est constitué partie civile dans le processus judiciaire en cours dans de vastes affaires présumées de corruption, gabegie et détournements de fonds publics qui agitent le milieu politico-économique de ce pays sahélien, souvent pointé du doigt pour son opacité dans le climat des affaires et placé à la 152e place sur 190 du classement Doing Business. 

P. Zehr

Voir aussi

RASD,William Ruto,Kenya

Le Président William Ruto “coupe les ponts” avec les séparatistes de la pseudo “RASD”

La décision du Président de la République du Kenya, M. William Ruto, de révoquer la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...