Mali | Soumaïla Cissé est mort du Covid

Soumaïla Cissé Mali

Le leader de l’opposition malienne, Soumaïla Cissé, a rendu l’âme, vendredi, en France ou il avait été transféré pour des soins du Covid-19, a-t-on annoncé auprès de sa famille et de son parti à Bamako.

Le défunt, 71 ans, avait été enlevé par des jihadistes, en mars dernier alors qu’il faisait campagne pour les élections législatives dans la région de Tombouctou (Nord-Ouest). Il a été retenu en otage pendant six mois, avant d’être libéré en octobre.

Fondateur de l’Union pour la République et la Démocratie, Soumaila Cissé fut député et ancien président de la commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Ancien chef de l’opposition parlementaire, le défunt a été deuxième à trois reprises de l’élection présidentielle. Aux scrutins présidentiels de 2013 et 2018, il s’était incliné face à Ibrahim Boubacar Keïta.

LR/MAP

Voir aussi

L’ex-ambassadeur d’Ethiopie au Maroc décorée du Wissam alaouite de l’ordre de grand officier

L’ex-ambassadeur d’Ethiopie au Maroc décorée du Wissam alaouite de l’ordre de grand officier

L’ancien ambassadeur d’Ethiopie au Maroc, Mme Yeshi Tamrat Bitew, s’est vue remettre, jeudi soir à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.