Magistrats : La loi organique bloquée chez Dahak

Le projet de loi organique des Magistrats, approuvé par le Conseil des ministres (récemment à Fès), est toujours bloqué au Secrétariat général du gouvernement (SGG), en attendant l’aval de l’argentier du Royaume, Mohamed Boussaïd, concernant le prix à payer pour la promotion pécuniaire des magistrats.

Voir aussi

Maroc-Kenya,Algérie-Polisario,Sahara marocain

Le Maroc prône une politique pacifiste fondée sur le respect de la souveraineté des autres nations

Le Maroc prône une politique étrangère pacifiste, fondée sur le respect de la souveraineté des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.