L’OMS alerte sur l’impact massif du Covid-19 sur le traitement des maladies chroniques

L'oms Alerte Sur L'impact Massif Du Covid 19 Sur Le Traitement Des Maladies Chroniques

La crise sanitaire liée au nouveau coronavirus a provoqué une perturbation massive dans le monde entier dans le diagnostic et le traitement des personnes atteintes de maladies mortelles mais évitables, selon des experts de l’organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans un appel aux gouvernements du monde entier pour qu’ils prennent des mesures plus importantes pour lutter contre les maladies non transmissibles (MNT), l’OMS a déclaré que la pandémie a mis en évidence le fait que trop peu de choses ont été réalisées, même si ces maladies sont responsables de sept décès sur dix dans le monde.

Pour le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le coronavirus avait « attaqué les personnes » atteintes de MNT, alors que les facteurs de risque auxquels elles sont confrontées « augmentent la vulnérabilité à Covid-19, l’infection, et la probabilité de résultats plus graves, y compris chez les jeunes ».

Les quatre maladies non transmissibles les plus courantes sont les maladies cardiovasculaires, le cancer, le diabète et les maladies respiratoires chroniques. Ensemble, elles causent plus de 40 millions de décès par an, a déclaré Bente Mikkelsen, Directrice de la Division des maladies non transmissibles de l’OMS.

“L’étude la plus récente montre qu’il y a une perturbation des services de soins de santé, y compris le diagnostic et les traitements des MNT, dans 69% des cas”, a-t-elle déclaré.

“C’est dans le domaine du cancer que l’on trouve les chiffres les plus élevés, 55% des personnes atteintes d’un cancer (ayant) leurs services de santé perturbés”, a-t-elle ajouté.

Mme Mikkelsen a noté que les personnes vivant avec un ou plusieurs MNT étaient parmi les plus susceptibles de devenir gravement malades et de mourir du nouveau coronavirus.

LR

Voir aussi

joe biden climat

Les États-Unis officiellement de retour dans l’accord de Paris

Les États-Unis sont officiellement revenus vendredi dans l’accord de Paris, au moment où l’administration du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.