Les étudiants ont besoin des compétences numériques pour renforcer leur employabilité

Microsoft,Étudiants Marocains,Maroc,typologie

Au-delà du seul diplôme, les étudiants ont aujourd’hui besoin des compétences numériques qui renforceront à l’avenir leur employabilité dans le marché du travail, selon Microsoft.

Environ 50% des emplois actuels nécessitent des compétences dans le numérique. D’ici 2030, ce chiffre passera à 77%, avec une multitude de nouvelles technologies modifiant non seulement la typologie d’emplois qui seront créés sur le marché, mais également les compétences requises pour y accéder, indique Microsoft dans un communiqué.

Citant le rapport McKinsey Opportunité Jeunesse d’août 2021 qui abonde dans ce sens, la même source fait observer que la prochaine génération de jeunes étudiants de la région du Moyen-Orient, Afrique du Nord, Afghanistan et Pakistan (MOANAP) entrera dans un marché du travail radicalement transformé.

Dans ces conditions, les systèmes éducatifs devront développer l’apprentissage du numérique tout en dotant les étudiants des outils dont ils auront besoin pour innover, créer et collaborer de manière autonome dans une économie numérique mondialisée qui nécessitera des esprits agiles et résilients, note Microsoft.

L’apprentissage à distance a ouvert de nouvelles perspectives

Durant la pandémie, “nous avons été témoins d’une collaboration étroite entre le ministère de l’Éducation, Microsoft et des donateurs tels que l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) et le Partenariat mondial pour l’éducation qui ont uni leur force pour fournir des solutions à même de faciliter l’apprentissage à distance”. En effet, la pandémie a favorisé l’innovation dans le secteur de l’éducation.

Selon une enquête récente de YouGov commanditée par Microsoft, 82% des enseignants conviennent que l’année 2020 a connu une accélération technologique et d’innovation dans le domaine de l’enseignement.

Alors que le secteur de l’éducation s’est tourné vers la technologie pour accéder à l’apprentissage à distance, le changement radical que la pandémie a entraîné ne se limite pas uniquement à la technologie en tant que simple moyen d’apprentissage. La technologie joue un rôle plus global et doit être considérée comme un puissant levier de construction de la culture, comme un moyen de repenser l’apprentissage en favorisant la pensée créative et cognitive, l’innovation autonome et la capacité à collaborer efficacement. La technologie éducative doit être adoptée non seulement pour faciliter l’enseignement, mais aussi pour enrichir l’expérience.

Enrichissement de l’éducation grâce à la technologie

La promotion de l’apprentissage actif par rapport à l’apprentissage passif est un moyen par lequel la technologie peut aider à mieux impliquer les apprenants dans un nouvel environnement scolaire à distance ou hybride. L’année dernière a placé les aspects socio-émotionnels de l’apprentissage sous les projecteurs, les compétences cognitives et techniques de niveau supérieur ayant été davantage favorisée par rapport aux programmes plus traditionnels. En témoigne la façon dont un nombre croissant d’éducateurs dans la région valorise le jeu lorsqu’il s’agit de promouvoir l’apprentissage actif, d’améliorer l’engagement des élèves et d’enrichir l’apprentissage. En utilisant des plateformes telles que Minecraft de Microsoft : Education Edition, les éducateurs ont réussi à encourager la collaboration, la création d’équipes et les valeurs de leadership, avec d’excellents résultats.

Lire aussi
Réunion de consultation à Rabat sur la place et les missions de l'entreprise de presse

De même, la technologie peut aider les apprenants différemment en offrant des outils pour relever de nouveaux défis. Dans différentes parties du monde, l’apprentissage à distance a déclenché une baisse des compétences en lecture – une tendance particulièrement préoccupante pour de nombreux pays d’Afrique et du Moyen-Orient, où la bataille pour améliorer les taux d’alphabétisation a été longue et acharnée. Mais l’introduction d’outils gratuits tels que Progression de la lecture aidera les élèves à améliorer leur compréhension en matière de lecture et à leur propre rythme. Les enseignants peuvent également réviser les devoirs rapidement et avec précision à l’aide des fonctionnalités de détection automatique intégrées. Le tableau de bord Education Insights fournit ensuite aux éducateurs une vue globale des progrès des élèves, y compris les tendances clés telles que les erreurs de prononciation et les omissions typiques.

Il faut agir maintenant

Il est temps de passer d’un mix d’enseignement traditionnel et d’enseignement en ligne à une autre forme d’apprentissage, estime Microsoft. Le modèle hybride combine le meilleur de l’apprentissage à l’école et à distance, avec un engagement numérique. Au-delà d’une solution rapide pour résoudre un problème d’apprentissage, c’est un moyen d’améliorer et d’accélérer l’enseignement tout en proposant des approches centrées sur l’élève et qui répondent aux divers besoins des apprenants. La technologie a été un catalyseur essentiel pour l’apprentissage et devrait également jouer un rôle crucial dans l’évolution vers un apprentissage de qualité dans un modèle hybride.

“Les éducateurs mettent rapidement en place des systèmes pour s’assurer que les gains réalisés soient consolidés grâce à des plans de transformation éducatifs clairs. C’est la stratégie que nous devons mettre en œuvre à travers le continent”, conclut le communiqué.

LR/MAP

Voir aussi

Gaz naturel,Conseil de la concurrence,Maroc

Gaz naturel | Le Conseil de la concurrence préconise l’ouverture du marché aux investisseurs

Le Conseil de la Concurrence préconise d’ouvrir le secteur du gaz naturel aux investisseurs pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...