Le président Ali Abdallah Saleh : Exil forcé au Maroc ?

Selon la presse du Yémen, l’ex-président de ce pays, Ali Abdallah Saleh, destitué suite aux manifestations du «Printemps arabe», se préparerait à un exil forcé au Maroc. C’est le site Akhbar Al Yaman qui l’annonce, précisant que cet exil de l’homme qui a régné 22 ans (1990 à 2012) sur le Yemen ne serait plus qu’une question de jours. Déjà, en 2012, après avoir passé plusieurs mois aux Etats-Unis

pour se faire soigner, un attentat l’ayant gravement atteint au visage et aux mains, la rumeur disait qu’il allait se réfugier à Casablanca. Cette fois-ci serait la bonne ?

Voir aussi

DGSN Trois individus interpellés pour escroquerie et organisation de l’immigration illégale

DGSN | 9.499 fonctionnaires de police ont bénéficié de l’avancement au choix au titre de l’exercice 2020

Un total de 9.499 fonctionnaires de police, tous corps et grades confondus, ont bénéficié de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.