Le Maroc participe au Caire à la 3ème réunion du Réseau arabe des femmes médiatrices de paix

La 3ème réunion du Réseau arabe des femmes médiatrices de paix s’est tenue, mardi au Secrétariat général de la Ligue des États arabes au Caire, avec la participation du Maroc, représenté par Mme Nouzha Chekrouni, membre du réseau.

La réunion a été consacrée à la discussion du projet du modèle directeur des Réseaux nationaux arabes de femmes médiatrices de paix, qui a été préparé par le Secrétariat général et que les pays arabes utiliseront en tenant compte de leurs conditions sociales, politiques, économiques et culturelles.

Ce conclave, organisé en coopération avec l’ONU femmes, s’est penché également sur le cadre général d’institutionnalisation du travail du Réseau et de l’activation de son rôle aux niveaux national et régional.

Dans une déclaration à la MAP, Mme Chekrouni a indiqué que le Maroc a élaboré il y a plus d’un an le plan d’action national pour promouvoir la place de la femme, notamment dans le domaine de la participation à la reconstruction post-conflit, ajoutant que cette réunion est l’occasion de présenter les efforts déployés par le Maroc dans le domaine des droits des femmes et de l’égalité des sexes, ainsi que de faire connaitre le Réseau marocain des femmes médiatrices de paix.

Séisme d’Al Haouz | Réouverture de la route menant à Ighil, épicentre de la secousse

Elle a ajouté que le réseau marocain veille à accompagner le plan d’action national et à contribuer à la sensibilisation à la nécessité d’impliquer les femmes dans toutes les étapes de construction de la paix, que ce soit dans la prévention des conflits ou la protection des femmes contre la violence.

Dans une allocution de circonstance, le Secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a souligné l’importance de soutenir le Réseau arabe des femmes médiatrices de paix et de renforcer son rôle aux niveaux national et régional, rappelant que le Secrétariat général a pris une série de mesures pour permettre aux femmes de contribuer activement aux efforts diplomatiques visant à reconstruire la paix et la sécurité.

«Le Secrétariat général de la Ligue des États arabes a créé le Réseau arabe des femmes médiatrices de paix pour être un mécanisme régional de mise en œuvre de la résolution 1325 du Conseil de sécurité sur l’agenda des femmes, de la sécurité et de la paix et pour renforcer la participation des femmes à la résolution des conflits armés et à la réalisation d’une paix globale», a-t-il relevé.

Covid-19 | 5.745 nouveaux cas confirmés et 3.977 guérisons en 24H

Le Réseau arabe des femmes médiatrices de paix a été créé en 2019 par la Ligue des États arabes en coopération avec l’Entité des Nations unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU femmes), pour faire partie de l’Alliance mondiale des réseaux régionaux de femmes médiatrices pour la paix, lancée à New York en marge de la 74ème session de l’Assemblée générale.

LR/MAP

,

Voir aussi

Conseil Exécutif,UA,Maroc,terrorisme,séparatisme,milices armés,groupes armés

CE de l’UA | Le Maroc réitère le lien entre le terrorisme, le séparatisme, les milices armés et l’existence des groupes armés non étatiques

Le Maroc a réitéré, jeudi devant la 44eme session ordinaire du Conseil Exécutif de l’Union …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...