Le Groupe Crédit agricole est resté fidèle à sa mission de soutien du monde rural

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc

Le Groupe Crédit agricole est resté fidèle à sa mission de soutien du monde rural, en tant qu’institution de service public en premier lieu, a affirmé le président du directoire du Groupe Crédit Agricole, Tariq Sijilmassi.

Dans un entretien accordé à la MAP, M. Sijilmassi a souligné que dans le cadre de la mise en œuvre du programme exceptionnel de lutte contre le manque de précipitations, le Groupe Crédit agricole s’est mobilisé, en tant qu’institution citoyenne fidèle à sa mission de service public et de soutien du monde rural pour mettre en œuvre le programme lancé par SM le Roi Mohammed VI, et visant à mobiliser une enveloppe budgétaire de 10 milliards de dirhams (MMDH) pour lutter contre les effets de la crise.

Dans ce sens, il a fait savoir que le Groupe a lancé un programme basé sur trois axes pour atténuer les effets du retard des précipitations. Il s’agit premièrement d’allouer d’une enveloppe additionnelle de 6 MMDH dédiés à 4 produits (cultures printanières, arboriculture, cheptel et cheptel laitier), et pour financer le comblement des besoins du marché national en céréales et légumineuses en aliments de bétail.

Le PPS profondément stupéfait de l’appel tendancieux à la tenue d’une conférence internationale sur le Sahara

Deuxièmement, le traitement de l’endettement des agriculteurs pour leurs échéances à venir, et l’accompagnement financier des investissements innovants en matière d’eau d’irrigation, précise M. Sijilmassi.

Ces quatre produits visent à financer les cultures printanières et permettre aux agriculteurs dans les régions adéquates à installer ces cultures, en plus du financement et la préservation des arbres fruitiers et la sauvegarde du cheptel.

Il s’agit aussi d’aider les éleveurs à sauvegarder leur cheptel et pouvoir acquérir l’orge mis à leur disposition par le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts au niveau des différents souks du Royaume.

Afin de remédier à la situation actuelle des élevages laitiers caractérisés par la faiblesse des taux de naissance et la perspective de réduction des effectifs, le Crédit Agricole du Maroc a procédé également à la mise en place d’un produit spécifique dédié au financement de l’acquisition des génisses permettant la reconstitution du cheptel laitier.

Le Roi du Bahreïn reçoit le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger

Et de noter que dans le but de soutenir les agriculteurs pendant cette campagne difficile, le CAM a mis en place dans un premier temps un certain nombre de mesures pour proposer des solutions optimales et réalistes, notamment la mise en place d’un moratoire pour les petits agriculteurs opérant au sein de toutes les filières de productions agricoles, le report avec décalage d’une année des échéances des crédits échus et la suspension des actions en justice anciennement intentées.

LR/MAP

,

Voir aussi

HCP | L’épargne nationale à 26,7% du PIB au 4e trimestre 2023

L’épargne nationale s’est située à 26,7% du produit intérieur brut (PIB) au 4ème trimestre de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...