La Mosquée Assounna de Casablanca

La Mosquée Assounna de Casablanca

Au moment où Jean-François Zévaco construisait la mosquée Assounna, d’une capacité de plus de 8.000 fidèles, Casablanca était  encore déficitaire en édifices religieux musulmans.

A l’époque, la capitale économique  ne comptait comme mosquées d’importance, notamment dans la nouvelle ville, que celles de Cadet et de Brion aux Habous et celle de la cité d’Aïn Chock d’Edmond Brion. Depuis une trentaine d’années, ce manque a été largement comblé dans presque tous les quartiers périphériques. De plus, Casablanca allait connaître l’édification de la Grande Mosquée Hassan II, troisième plus grande mosquée du monde et véritable joyaux architectural et identitaire, puisque cet imposant et colossal  monument a donné une nouvelle identité à toute la ville de Casablanca qui compte aujourd’hui plus de 1.300 mosquées.
Toutefois, la mosquée Assounna demeure ce lieu de culte qui représente une réelle révolution dans l’architecture et la conception des lieux du culte.

L’originalité de cette mosquée, conçue par Zévaco, réside dans le fait que l’architecte n’a fait appel à aucun élément décoratif traditionnel de l’architecture arabo-andalouse. Le minaret est entièrement en béton brut de décoffrage et les toitures voûtées sont dans une singulière interprétation des fameuses toitures de la Qaraouiyine, puisqu’elles ne sont pas recouvertes de tuiles vernissées. Les ouvertures sont, quant à elles, soulignées par des claustras en briques.
C’est probablement une des seules mosquées dans le pays d’esthétique exclusivement «brutaliste». Néanmoins, des transformations ont fait leur apparition, ces dernières années, sur l’une des entrées, introduisant zellijs et tuiles vertes.

H. Dades

Voir aussi

Guerguarat Le Groupe d’amitié parlementaire Mexique-Maroc soutient l’action pacifique du Maroc

Paris | Des conférenciers pointent la responsabilité de l’Algérie dans le conflit autour du Sahara Marocain

Des experts marocains et français ont pointé la responsabilité de l’Algérie dans l’enlisement du conflit …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.