Jardin Jnane Sbil | Un patrimoine écologique d’exception au cœur de Fès

Niché au bord de la médina de Fès, le jardin de “Jnane Sbil” reflète la diversité du patrimoine culturel de la capitale spirituelle du Royaume. Depuis sa création au 18ème siècle, cet espace vert, saturé d’histoire, n’a cessé de s’adapter aux différentes époques et à l’air du temps.

Symbolisant toute la richesse du patrimoine esthétique qui a distingué la civilisation marocaine au fil des siècles, ce jardin, qui s’étend sur une superficie de 7,5 hectares, comprend 3.000 espèces végétales et reste, à ce jour, une destination incontournable et d’exception pour les visiteurs de la cité idrisside.

Ouvert au public, cet espace écologique imperturbable constitue un havre de paix et de tranquillité. Par ses formes proches des jardins andalous, il invite les amateurs de la botanique à découvrir des espèces végétales exotiques en provenance de différentes contrées, dont la Chine et l’Inde.

Le jardin est bordé de huit immenses portes en fer ornées, permettant aux résidents de traverser facilement cet espace pour se déplacer entre l’ancienne médina et la ville nouvelle, d’où le nom du jardin “Sbil”, c’est-à-dire le chemin.

Festival : Soufis et religion de l’amour

A l’intérieur du jardin, des arbres majestueux, témoins de différentes époques, se dressent aux côtés de magnifiques fontaines, de ruisseaux et d’étangs, dans un tableau d’une beauté à couper le souffle.

Au fil des années, “Jnane Sbil” est devenu une source d’inspiration pour de nombreux jardiniers et poètes qui en chantent les louanges.

Cet exutoire vert au bord de la médina, devenu jardin historique, fut aménagé par le Sultan alaouite Moulay Abdallah au 18ème siècle, avant qu’il ne devienne au 19ème siècle un jardin princier entouré de hautes murailles. Il fut ouvert au grand public en 1917, enrichi de nouvelles variétés de plantes et équipé de bancs.

Ce qui attire particulièrement l’attention, c’est le mail central qui traverse le jardin, bordé de washingtonias, de grands bambous et de pins, où l’on peut s’abriter de la chaleur à l’ombre des eucalyptus et des arbres fruitiers.

Eu égard à son importance historique, la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, présidée par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, a lancé en 2007 les travaux de réhabilitation, d’entretien et de restauration de ce site et ce, en partenariat avec la wilaya de Fès, la Commune Mechouar-Fès Jdid et d’autres intervenants. “Jnane Sbil” a ainsi rouvert ses portes en 2010, arborant son nouveau look.

Festival de Fès Musiques sacrées du 21 au 30 mai 2015

Dans une déclaration à la MAP, la présidente du groupement Communes Jnane Sbil, Fadoua Dadoune, a indiqué que ce jardin écologique est considéré comme un patrimoine historique de la capitale spirituelle et un espace emblématique pour la population, attirant quotidiennement un grand nombre de touristes et de visiteurs.

Elle a fait savoir qu’un espace réservé exclusivement aux étudiants été créé alors qu’une petite mosquée a été bâtie avec des roseaux en réponse aux attentes des différents visiteurs de Jnane Sbil.

Ouvert au grand public, Jnane Sbil contribue également au rayonnement culturel de Fès en accueillant de nombreuses représentations théâtrales et concerts de musique traditionnelle (musique andalouse, malhoun, musique spirituelle…).

LR/MAP

,

Voir aussi

Investissements,Chine,Maroc,Bank Of Africa,Sinosure,Othman Benjelloun,Sheng Hetai

Le Groupe Bank of Africa renouvelle son MoU avec le 1er assureur chinois Sinosure

Le président du Groupe Bank Of Africa, Othman Benjelloun, et le président du Groupe étatique …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...