Immobilier au Maroc : Les prix stagnent au 1er trimestre

Les prix des actifs immobiliers ont enregistré globalement une quasi-stagnation au cours du 1er trimestre 2013, par rapport à la même période de l’année 2012, selon Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).

Immobilier Maroc

Cette évolution recouvre une hausse des prix des biens résidentiels, une contraction pour le commercial et une quasi-stabilité pour les actifs fonciers, explique la Banque centrale qui vient de publier l’indice des prix des actifs immobiliers.

D’un trimestre à l’autre, ces prix sont restés également quasi-inchangés, recouvrant une régression des prix des biens fonciers et une progression pour les actifs résidentiels et commerciaux. Les données arrêtées 35 jours après la fin du 1er trimestre 2013 indiquent que les ventes de biens immobiliers immatriculés au niveau de l’ANCFCC ont reculé de 8,1% en glissement annuel et de 6,7% d’un trimestre à l’autre, atteignant ainsi 26.171 transactions, précise la même source.

Voir aussi

Bank of Africa accélère sa digitalisation

Rapport financier | Bank of Africa accélère sa digitalisation

Le Groupe Bank Of Africa (BOA) a annoncé la mise en ligne de son premier Rapport …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.