Guelmim | Mbarka Bouaida, seule femme Présidente d’une Région !

Guelmim Ouad Noun,RNI,Mbarka Bouaida

Les très attendues élections du Conseil régional de la Région Guelmim Ouad Noun se sont tenues, comme prévu ce mardi 21 septembre (2021) et ont livré leur verdict.

Mbarka Bouaida (RNI), appuyée par les 3 premiers partis (RNI, PAM, Istiqlal) a décroché la Présidence avec une majorité de 28 voix, alors que 11 membres étaient absents.

La compétition était des plus vives dans cette Région, Mbarka Bouaida ayant eu pour adversaires très actifs deux figures bien connues: Abdelouahab Belfkih et Mohamed Aboudrar, tous deux ayant transité par plusieurs partis politiques, dont –en dernier- le PAM.

Le 1er, Abdelouahab Belfkih, était ce même jour des élections au cœur d’un fait sans précédent.  Selon les 1ères rumeurs, il aurait reçu des coups de feu, alors qu’il quittait son domicile pour se rendre au vote du Conseil de la Région.

Mais selon de nouvelles indications corrigeant ces rumeurs, Abdelouahab Belfkih aurait tenté de se suicider en se tirant une balle avec son fusil de chasse.  Quoiqu’il en soit, hospitalisé d’urgence dans l’hôpital militaire de Guelmim, il a subi une intervention chirurgicale, mais n’a pas pu être sauvé. Cet incident inédit et grave mobilise toutes les autorités sécuritaires qui ont la ferme intention de tirer cette affaire au clair.

Le second adversaire de Mbarka Bouaida, Mohamed Aboudrar, ancien chef du groupe parlementaire du PAM, n’avait pas accepté d’être déchargé de cette fonction. Il est passé par le Mouvement Populaire (pendant 3 semaines seulement), avant de rallier l’USFP sous les couleurs duquel il briguait la Présidence de la Région, s’alliant même avec Abdelouahab Belfkih contre Mbarka Bouaida.

Au final –et malgré l’ambiance plombée par l’attaque qui a visé Belfkih- la Présidence est revenue à Mbarka Bouaida, 1ère et seule femme à présider une Région parmi les 12 que compte le Maroc.

Le bureau qui compte, outre la Présidente (RNI), deux autres membres du RNI (le 1er et le 2ème vice-Président) ; deux membres de l’Istiqlal (5ème et 6ème vice-Présidentes, toutes deux des femmes) ; un membre du PAM et un membre de l’USFP.

M. Aboudrar ne compte pas parmi les membres du Bureau.

LR

Voir aussi

Maroc-Kenya,Algérie-Polisario,Sahara marocain

Le Maroc prône une politique pacifiste fondée sur le respect de la souveraineté des autres nations

Le Maroc prône une politique étrangère pacifiste, fondée sur le respect de la souveraineté des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.