Fès-Meknès | Renforcement des infrastructures sanitaires

Fès-Meknès Renforcement des infrastructures sanitaires

La région Fès-Meknès s’est engagée en 2020 dans une dynamique de renforcement de ses infrastructures sanitaires et de ses offres de soins, à travers un effort d’investissement, auquel la pandémie de Covid19 a donné un coup d’accélérateur.

Rénovation de l’infrastructure existante, lancement de la construction de nouvelles structures, acquisition de nouveaux équipements à la pointe de la technologie et renforcement des effectifs, les autorités locales et le département de la santé n’ont pas lésiné sur les moyens pour développer un secteur aussi vital pour la croissance socio-économique de la région et du pays.

C’est ainsi que la plupart des centres hospitaliers et ceux de proximité, avec en tête le CHU de Fès et les hôpitaux de Sidi Said et Mohammed V de Meknès et d’autres structures dans les provinces de la région, ont bénéficié d’un effort colossal d’investissement, consenti par l’ensemble des intervenants avec à leur tête le ministère de la santé et les conseils régional et provinciaux.

En effet, l’hôpital Sidi Said de Meknès, qui a accueilli en mars dernier, une partie des Marocains rapatriés de la ville chinoise de Wuhan après la propagation du coronavirus, est devenu grâce à ces investissements, un établissement de référence en matière de prise en charge des patients positifs. La pandémie a eu, en effet, un impact positif sur cette structure en termes d’équipements.

L’hôpital, qui a été rénové en 2019 avec la création d’un nouveau bâtiment abritant le pôle Mère-Enfant, s’est littéralement transformé en ces temps de Covid19, en se dotant de l’ensemble des dispositifs médicaux nécessaires, et ce en application des Hautes Instructions Royales visant à enrayer la pandémie du Coronavirus.

Depuis, cet effort s’est généralisé à l’ensemble des provinces qui ont vu leurs centres de santé dotés d’équipements pour la prise en charge des patients atteints de ce virus mortel. Par ailleurs, des unités médicalisées mobiles et des ambulances ont été distribuées au profit des délégations provinciales de la santé et des associations locales.

Cette dynamique s’est poursuivie avec la signature, en novembre dernier, d’une dizaine de conventions d’une valeur globale de plus de 1,4 milliard de DH, portant sur le renforcement de l’offre de soins et la mise à niveau du secteur de la santé dans la région.

Signées par le ministre de la santé, Khalid Ait Taleb, le wali de la région Fès-Meknès, gouverneur de la préfecture de Fès, Essaid Zniber, le président du conseil de la région, Mohand Laenser, le directeur régional de la santé, Mehdi Bellouti et d’autres partenaires, ces conventions traduisent l’intérêt particulier qu’accorde SM le Roi Mohammed VI au secteur de la santé et au renforcement de l’offre des soins dans les différentes préfectures et provinces du Royaume.

Quatre conventions sont inscrites dans le cadre du contrat-programme régional 2020-2022 et portent sur la construction et l’équipement d’un hôpital provincial à Moulay Yaacoub avec un budget global de 240 millions de DH, dont une contribution de la région de 80 MDH, la construction et l’équipement d’un hôpital de proximité à Boulemane (110 MDH), l’édification et l’équipement d’un hôpital de proximité à Taza (près de 100 MDH) et la construction et l’équipement d’un hôpital de proximité à El Hajeb (50 MDH).

Quant aux six autres conventions, elles concernent le volet de partenariat et de coopération et visent la construction et l’équipement des hôpitaux à Sefrou (200 MDH), Taounate (200 MDH) et Meknès (200 MDH).

Elles portent également sur la construction et l’équipement d’un hôpital à Bensouda à Fès avec un budget total de 200 MDH, la mise à niveau d’autres structures hospitalières à Ifrane (50 MDH) et l’extension de l’hôpital Ibn Al Hassan pour les maladies psychiatriques et mentales à Fès, avec une enveloppe de 30 MDH.

D’autres accords ont été signés pour renforcer les équipements des hôpitaux de la région à travers l’acquisition de lits complets pour la réanimation, avec pour objectif d’assurer la prise en charge des cas critiques atteints de la Covid-19 au niveau des différentes préfectures et provinces de la région. Un investissement global de 40 MDH a été alloué à cette fin, avec une contribution de la Région de 15 MDH.

Ces accords entrent dans le cadre de la mise en œuvre des orientations stratégiques de développement de la région de Fès-Meknès et de la politique menée par le ministère de la santé visant à améliorer l’offre des soins et à rapprocher les services de santé de la population, surtout en cette conjoncture de pandémie.

LR/MAP

Voir aussi

Nador West Med

Nador West Med | Un mégaprojet qui va booster la région de l’Oriental

Le port Nador West Med est un projet de grande envergue qui va booster le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.