Entretien Exclusif | Heather Brown, jeune Démocrate américaine

Une délégation des jeunes du Parti Démocrate Américain, était en visite de travail à Dakhla, dans le Sud du Maroc, début avril 2021.

Lors de ce voyage de quatre jours, les membres de la délégation américaine ont exploré les opportunités d’affaires et de partenariat américano-marocain dans cette région du Royaume. Heather Brown, membre du Parti présidentiel US, et membre de ladite délégation, nous en dit plus sur cette visite. Entretien.

Heather Brown,Dakhla,Young Democrats of America,YDA,Etats-Unis-Maroc,Sahara marocain

«En 10 ans, Dakhla a connu un boom de développement économique. Elle a le potentiel pour être une plaque tournante de l’Afrique»

Une délégation des Young Democrats of America (YDA), l’aile jeunesse du Parti présidentiel américain et dont vous faites partie, était en visite à Dakhla en avril 2021. Quelle appréciation faites-vous de ce séjour au Maroc?

J’ai beaucoup apprécié de visiter le Maroc. Mon séjour à Dakhla m’a permis d’aller à la rencontre des jeunes de la région. Cela m’a permis de comprendre leurs principales préoccupations. En tant que membre de l’aile jeunesse du Parti Démocrate américain, je suis particulièrement admirative et enthousiasmée par la qualité des relations de coopération et d’amitié nouées lors de notre visite au Maroc. 

Vous avez déjà eu l’occasion de visiter le Maroc en 2010, pour assister à la cérémonie de présentation du plus grand drapeau du monde. Dix ans après, qu’est ce qui a changé à votre avis, à Dakhla?

A ma descente d’avion, j’ai tout de suite été frappée par la qualité des infrastructures à l’aéroport de Dakhla. C’est à cet instant que j’ai réalisé qu’en 10 ans, Dakhla a connu un boom de développement économique.  Cette impression s’est confirmée lors des réunions que nous avons tenues avec différents élus et responsables locaux. C’est ainsi que nous avons été informés des programmes de développement, actuels et futurs, de la ville de Dakhla. Il s’agit, comme on nous l’a expliqué, de stratégies qui visent à renforcer la main-d’œuvre locale, mettre en place des mesures destinées à soutenir les entreprises qui souhaitent s’installer à Dakhla et enfin, mettre en valeur et encourager l’entrepreneuriat des femmes et des jeunes. Ces trois volets, permettront sans aucun doute, de faire de Dakhla une ville encore plus florissante. Cette ville a le potentiel pour être une plaque tournante de l’Afrique.

Vous avez assuré que les Etats-Unis continueront d’être un partenaire et un ami du Maroc. Quelles perspectives pour le partenariat maroco-américain?

En tant que délégation des «Young Democrats of America», nous ne manquerons pas de partager toutes les informations que nous avons pu recueillir lors de notre visite à Dakhla.  Nous attendons avec impatience un dialogue régulier et continu entre jeunesse partisane américaine et marocaine. Ce sera l’occasion idéale pour aborder les questions d’intérêt commun, telles que le changement climatique, la santé publique et les droits civils.  

La concertation préalable avec les instances dirigeantes du parti auquel vous appartenez, est-elle nécessaire ou facultative, avant d’effectuer un voyage officiel à l’étranger?

Les «Young Democrats of America», sont reconnus comme branche jeunesse du Comité national démocrate. C’est une organisation indépendante. Ses membres et ses dirigeants interagissent avec les partis politiques de gauche et les partenaires étrangers à plusieurs titres.

Les Etats-Unis ont récemment ouvert un consulat à Dakhla. Quel impact sur les relations entre Rabat et Washington?

Les Etats-Unis et le Maroc entretiennent d’excellentes relations. L’ouverture d’un Consulat américain à Dakhla est une manière de dire au monde entier que Washington soutient le plan d’autonomie, proposé par le Maroc, pour aboutir à une solution à la question du Sahara, outre le fait que Washington veille à préserver ses relations avec le Royaume, dans le cadre d’un Maroc fort, unifié et prospère.

Propos recueillis par Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Les transferts des MRE se maintiennent en temps de crise, décryptage d’un expert

BAM | Les transferts des MRE se maintiennent en temps de crise, décryptage d’un expert

Les volumes des transferts d’argent effectués par les MRE vers le Royaume se sont maintenus …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.