Crime de Marrakech : Les tuteurs identifiés, le commanditaire activement recherché

Crime de Marrakech : Les tuteurs identifiés, le commanditaire activement recherché

Les autorités continuent de mener les enquêtes nécessaires pour jeter la lumière sur les coups de feu dont ont été victimes un jeune étudiant en médecine et son amie, alors qu’ils étaient attablés sur la terrasse d’un café, «La Crème», situé au quartier L’Hivernage. Ainsi, les investigations, menées en coordination avec la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST), ont abouti à l’arrestation de deux ressortissants hollandais, originaires respectivement de la République dominicaine et du Suriname et ce, pour leur implication dans le meurtre de l’étudiant. Un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a indiqué: «Les investigations de terrain ont montré qu’ils sont entrés au Maroc, il y a environ une semaine et ont séjourné dans deux hôtels, dont un devant le café, théâtre du crime». La même source a souligné que l’enquête a permis de localiser la voiture de location qui s’était garée, pendant plus de quatre heures, près des lieux où ils (les 2 Hollandais) s’étaient débarrassés de l’arme du crime et de la moto dont ils se sont servis pour commettre leur forfait, en y mettant le feu. La DGSN a fait savoir que les deux prévenus, âgés respectivement de 24 et 29 ans, ont été placés en garde à vue et que le commanditaire principal de ce crime est activement recherché, surtout qu’il fait déjà l’objet de plusieurs mandats d’arrêt internationaux pour son implication dans le trafic international de drogue, entre autres crimes et délits. Le drame s’est produit, jeudi 2 novembre 2017, sur la terrasse du café «La Crème», lorsque deux individus ont tiré sur un jeune étudiant en médecine de 27 ans, Hamza Chaïb. Mais ce jeune homme n’était pas la personne à abattre. La véritable cible des tueurs était le propriétaire du café, lui-même détenteur de la nationalité néerlandaise et soupçonné d’être impliqué dans un trafic de drogue et des opérations de blanchiment d’argent.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Education nationale,PJD

Education nationale | Aucune mesure n’a été prise au sujet des décharges syndicales, dont la gestion se fera en toute transparence

Le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.