COP27 | Signature d’un MoU sur la feuille de route relative au Commerce d’Electricité Durable (SET Roadmap) entre le Maroc et des partenaires européens

En marge des travaux de la à Charm el-Cheikh en Égypte (6-18 novembre), un Mémorandum d’Entente (MoU) sur la feuille de route relative au Commerce d’Électricité Durable «» a été signé entre le et l’Allemagne, l’Espagne, la France et le Portugal.

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence de Mme Leila Benali, ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Jochen Flasbarth, Secrétaire d’État au ministère Fédéral de la économique et du Développement de la République Fédérale d’Allemagne, Stephane Crouzat, Ambassadeur de France en charge des négociations sur le changement climatique, les énergies renouvelables et la prévention des risques climatiques, et Mme Manuela Franco, Ambassadeur du Portugal en Égypte.

Étaient également présents, Álvaro Iranzo Gutiérrez, Ambassadeur de l’Espagne en Égypte, Christian Berger, Ambassadeur chef de la délégation de la Commission Européenne en Égypte, Nasser Kamel, Ambassadeur Secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée et Paul Noumba Um, Directeur régional MENA pour les Infrastructures de la Banque Mondiale.

Ce mémorandum d’entente vise à renforcer davantage le liant le Royaume et ses partenaires européens dans le domaine de l’énergie, et s’inscrit dans le cadre de la feuille de route pour le commerce durable de l’électricité (), mis en place par le , la France, l’Allemagne, l’Espagne et le Portugal lors de la COP22 tenue à en 2016, et qui vise à ouvrir les marchés des énergies renouvelables les uns aux autres.

Officiel | Le Maroc lève l'obligation du test PCR à l'entrée du territoire

Il fait suite aussi à la signature d’une déclaration commune à Bruxelles en décembre 2018 établissant des plans pour supprimer les obstacles commerciaux et physiques aux accords d’achat d’électricité pour les entreprises (CPPA).

Ce mémorandum d’entente permettra de continuer à œuvrer pour l’intégration des marchés de l’électricité verte des 5 pays. La priorité sera d’abord donnée au développement des Corporate PPA verts transfrontaliers, qui sont des contrats bilatéraux entre producteurs et industriels pour la vente d’électricité d’origine renouvelable, qui suscitent un intérêt croissant de la part des grands industriels, y compris ceux situés sur le continent européen.

Lors de cette cérémonie, Mme Benali a souligné que la signature de ce mémorandum d’entente marque la volonté commune des cinq pays de favoriser les échanges à plus grande échelle d’énergies propres et respectueuses de l’environnement.

Elle a ajouté que le MoU vient à point nommé pour soutenir les différentes mesures prises de part et d’autre de la Méditerranée, afin d’encourager la production et la consommation d’énergie propre.

Le libre-échange Maroc-Suisse | Un potentiel de croissance important

La ministre a affirmé également que cette initiative est un exemple concret des actions qui seront entreprises dans la mise en œuvre du partenariat vert entre le et l’UE, et qui a été formalisé tout récemment à , dans les domaines du changement climatique, de la transition énergétique, de l’environnement et de l’économie verte et bleue.

Dans ce sens, Mme Benali a assuré que le Maroc entreprendra toutes les démarches nécessaires à la mise en œuvre des actions d’intégration du marché de l’électricité, en se concentrant à court terme sur les contrats transfrontaliers d’achat d’énergies renouvelables (CPPA).

Elle a, dans ce cadre, appelé toutes les parties prenantes, pays et institutions, à continuer à œuvrer activement pour l’adoption de systèmes de certification de l’électricité verte, reconnus par tous, apportant une garantie sur la nature et l’origine de l’électricité, et permettant ainsi d’approvisionner les industriels des cinq pays en électricité verte.

En parallèle, le travail sera focalisé, sur le long terme, sur une intégration plus complète des marchés de l’électricité renouvelable des cinq pays en mettant à jour les études réalisées précédemment, pour tenir compte des importantes évolutions économiques, politiques et réglementaires dans le domaine des énergies renouvelables.

LR/MAP

Voir aussi

Sahara,Etats-Unis,Maroc,résolution 2654

Sahara | Les Etats-Unis réaffirment, au Conseil de sécurité, leur soutien au plan d’autonomie comme solution sérieuse, crédible et réaliste

Les Etats-Unis ont réaffirmé, jeudi au Conseil de sécurité de l’ONU, leur soutien au plan …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...