Dossier du Sahara : Quelles suites après le départ de John Bolton ?

Donald Trump a limogé mardi 10 septembre 2019, John Bolton, qui occupait jusque-là le poste de conseiller à la Sécurité nationale. Trump et son conseiller va-en-guerre avaient des visions totalement opposées sur la politique étrangère des Etats-Unis.  Ce limogeage pourrait bien impacter le dossier du Sahara marocain.

En effet, c’est John Bolton  qui avait poussé vers une réévaluation du rôle des missions de la paix dans le monde, dont la Mission des Nations Unies au Sahara (MINURSO), avec pour objectif de les réduire, voire supprimer…  La durée de prorogation du mandat de la MINURSO est ainsi passée d’un an à six mois, à sa nomination.  Pour rappel, Bolton était proche des cercles du pouvoir algérien et épousait aveuglement les idéologies séparatistes du Polisario.

LR

Voir aussi

Nations Unies : Un Marocain à la tête du Comité des disparitions forcées

Le juriste marocain, Mohamed Ayat, qui assurait la vice-présidence du Comité des disparitions forcées des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.