jeudi 14 décembre 2017

Check-points mobiles à Tindouf : L’étau se resserre autour des camps

Après les nombreuses vidéos filmées dans les camps de Tindouf et diffusées récemment par la chaîne de télévision régionale de Laâyoune, dénonçant l’oppression, le désespoir des populations, les violences et les viols perpétrés sur les femmes par des dirigeants du Polisario,

notamment par le pseudo-ministre de la Défense, l’Algérien Bouhali, les autorités algériennes ont érigé, depuis le mercredi 27 mars, de nombreux check-points mobiles aux alentours et à l’intérieur des camps, sous prétexte de lutter contre la contrebande, avec la participation des différents corps de la sûreté (armée, gendarmerie et douane). L’objectif inavoué de ces actions demeure la tentative, par les forces algériennes et le Polisario, de mettre la main sur les auteurs des vidéos, ce qui a abouti à l’arrestation de plusieurs dizaines de Sahraouis, dont des femmes.

Voir aussi

Première au Maroc : Le Moroccan Business Bridge

La Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM, patronat marocain) et le ministère des Marocains …

Un commentaire

  1. c’est l’occasion en or pour que le Maroc demande l’accès au réfugié sahraoui filmés pour voir s’ils n’ont pas subit des traitements de rétorsion
    et on utilisant justement ces vidéos a l’onu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.