Banques participatives au Maroc : C’est parti!

Banques participatives au Maroc : C’est parti!

Le Comité des établissements de crédit a émis un avis favorable à cinq demandes d’agrément pour la création de banques participatives, ainsi qu’à trois banques pour les autoriser à offrir des produits participatifs.

C’est ce que vient d’annoncer Bank Al-Maghrib (BAM), notant que les cinq demandes concernant la création de banques participatives ont été formulées par CIH Bank, en partenariat avec la Qatar International Islamic Bank; BMCE Bank of Africa, conjointement avec le groupe saoudi/bahreini Dalla Al Baraka; la Banque Centrale Populaire avec le groupe saoudien Guidance (société financière spécialisée dans le financement immobilier); Crédit Agricole du Maroc avec l’Islamic Corporation for the Development of the Private Sector «ICD», filiale de la Banque Islamique de Développement «BID»; et Attijariwafa bank qui est toujours en discussion pour un futur partenariat.
Le comité, composé de deux représentants de BAM -dont le Wali en sa qualité de Président- et de deux représentants du ministère chargé des Finances -dont la Directrice de la Direction du Trésor et des Finances Extérieures-, a émis cet avis favorable «après étude et analyse de ces dossiers, notamment sur le plan de l’actionnariat, de la valeur ajoutée au marché marocain, de la gouvernance et des risques et à la lumière des informations complémentaires demandées aux différents postulants», précise encore la banque centrale.
Le comité, qui s’est réuni le 29 novembre 2016 pour examiner les dossiers de demande d’agrément pour l’exercice de l’activité bancaire participative au Maroc, conformément aux dispositions des articles 34 et 60 de la loi N° 103-12 relative aux établissements de crédit et organismes assimilés, a également donné un avis favorable pour autoriser la Banque Marocaine du Commerce et de l’Industrie, le Crédit du Maroc et la Société Générale à offrir à leur clientèle des produits bancaires participatifs.
Dans le cadre de cette activité, le Dahir régissant le Conseil Supérieur des Oulémas a été modifié et complété pour créer en son sein un «Comité Charia pour la Finance Participative», seule instance habilitée à émettre des Fatwas sur la conformité des produits de la finance participative aux préceptes de l’islam du juste milieu, ouvert sur les valeurs universelles et tolérant.  
Le lancement des produits de la finance participative permet de compléter et de renforcer l’offre du secteur bancaire marocain, de l’ouvrir sur de nouvelles capacités de financement et consolidera notamment l’attractivité de Casablanca comme plate-forme financière africaine de premier plan, conformément à la volonté et aux orientations royales.

Hamid Dades

Voir aussi

Bank Al-Maghrib

Bank Al-Maghrib | Le dirham quasi stable face à l’euro du 08 au 14 avril

Le dirham est resté quasi stable face à l’euro et s’est apprécié de 0,58% vis-à-vis …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.