Akhannouch | L’artisanat, pilier essentiel de préservation du patrimoine matériel et immatériel

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a souligné, mercredi à Casablanca, l’importance cruciale de l’artisanat pour la préservation du patrimoine matériel et immatériel du Royaume.

L’artisanat marocain est un moteur clé de l’économie nationale qui contribue à hauteur de 7% du PIB, emploie près de 20% de la population active, et dont les exportations ont récemment franchi le cap du milliard de dirhams entre 2022 et 2023, avec une croissance estimée à 7%, a relevé M. Akhannouch, lors de l’ouverture de la 8ème édition de la Semaine Nationale de l’Artisanat (SNA).

Il a noté que le secteur de l’artisanat, qui renforce l’attrait touristique du pays, représente près de 10% des recettes touristiques en devises.

Ainsi, le Chef du gouvernement a souligné les efforts continus du gouvernement pour la structuration du secteur et l’amélioration de la compétitivité des artisans qui s’impliquent dans la transmission de leur savoir-faire, de génération en génération, afin de préserver cet héritage.

Pour soutenir les artisans, le gouvernement a mis en place des textes légaux et réglementaires, dont la loi-cadre 50-17 sur les activités artisanales, la création du Registre National de l’Artisanat qui a vu l’enregistrement de plus de 389.000 artisans, et la mise en place de l’Assurance Maladie Obligatoire qui compte plus de 641.000 bénéficiaires, a-t-il ajouté.

Le gouvernement attaché à la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe

Et de poursuivre que le gouvernement a également renforcé son soutien en développant des programmes visant à améliorer la production artisanale, la connaissance des marchés et l’orientation vers l’exportation, notamment à travers la création de centres d’excellence pour des secteurs comme les tapis et la poterie.

Des programmes de certification et des labels de qualité ont été mis en place, avec plus de 69 marques collectives, a rappelé M. Akhannouch, relevant que le gouvernement a augmenté de 55% le nombre d’inscrits dans les établissements de formation pour préparer la prochaine génération d’artisans.

Le Chef du gouvernement a, par ailleurs, réitéré l’engagement ferme de l’exécutif de développer les mécanismes nécessaires pour former la prochaine génération d’artisans, de moderniser le secteur artisanal et de relever les différents défis tels que la compétitivité, la numérisation, l’inclusion et l’intégration des jeunes.

M. Akhannouch a, en outre, salué l’organisation de la Semaine Nationale de l’Artisanat qui constitue un rendez-vous incontournable, réunissant tous les acteurs du secteur pour consolider les acquis, valoriser les capacités et relever les défis.

Entretien avec Fatima Marouan, ministre de l'Artisanat, de l'Economie sociale et solidaire

La 8ème édition de la Semaine Nationale de l’Artisanat, organisée par le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, attire plus de 350 participants de vingt pays différents, confirmant ainsi l’attrait international pour l’artisanat marocain.

Placée sous le thème “L’artisanat, un levier de développement au service du rayonnement et de la protection des patrimoines matériel et immatériel”, la SNA offre aux artisans marocains l’opportunité de rencontrer des acheteurs professionnels, des prescripteurs, des architectes, des designers et des représentants de grandes enseignes et centrales de distribution internationales à travers divers événements et activités.

LR/MAP

,

Voir aussi

Nasser Bourita,Shaya Zindani,Yémen

Entretien téléphonique entre Nasser Bourita et son homologue yéménite

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...