African Lion | Des observateurs militaires de 7 pays au Cap Draâ à Tan-Tan

Un groupe de 14 observateurs militaires représentant 7 pays a assisté, lundi au Cap Draâ (nord de Tan-Tan), à des manœuvres militaires programmées dans le cadre de l’exercice combiné maroco-américain “African Lion 2024”.

L’exercice “Africain Lion 2024”, organisé par les Forces Armées Royales et les forces armées américaines sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’État-Major Général des Forces Armées Royales, vise à renforcer l’interopérabilité opérationnelle, technique et procédurale, entre les armées participantes.

Considéré comme le plus grand exercice conduit dans le continent, “Africain Lion 2024” constitue un rendez-vous incontournable où se côtoient les cadres militaires pour échanger les procédures et les expériences notamment en matière de formation et d’entraînement interarmées combiné.

Au cours de ces entraînements, qui ont eu lieu lundi au champ de manœuvres de l’embouchure de l’oued Draâ, qui représentent une répétition de la clôture de cet exercice prévu vendredi prochain dans la même zone, des manœuvres militaires au sol ont été effectuées auxquelles ont participé des unités des Forces Armées Royales et des forces armées américaines.

Ces manœuvres au sol, qui comprenaient notamment des tirs à l’artillerie lourde, des tirs de chars et des manœuvres d’infanterie, se sont déroulées en présence notamment du Général de division Mohammed Benlouali, Chef d’État-Major de la Zone Sud, du Général de division Ahmed Bousserbat, Commandant du secteur militaire de Oued Draâ, et d’observateurs militaires d’Angola, du Gabon, de Zambie, du Sénégal, du Cameroun, des Emirats Arabes Unis et de France.

La Russie appelle à la cessation des hostilités et à l’apaisement des tensions à El Guerguarat

Dans une déclaration à la MAP, le commandant Ayoub Outaleb, chef de l’unité des blindés de l’exercice “African Lion”, a indiqué que des entrainements opérationnels ont été effectués lundi à l’embouchure de l’Oued Draâ, au cours desquels les participants ont démontré un haut niveau de préparation et de professionnalisme dans l’exécution des tâches qui leur ont été assignées, soulignant que cet exercice confirme une fois de plus la force du partenariat et de la coopération entre les Forces Armées Royales et l’armée américaine.

De son côté, Drew Ryder, un soldat américain, a salué l’exercice “African Lion”, ajoutant que cette expérience “restera l’une des meilleures” dans sa carrière.

“Je suis très fier de travailler et de m’entraîner avec mes frères d’armes marocains”, a-t-il déclaré.

De son côté, le lieutenant-colonel Ousmane Dieme, observateur militaire des forces sénégalaises, a exprimé sa joie de participer à cet exercice conjoint entre les Forces Armées Royales et les forces armées américaines, “qui constitue une merveilleuse expérience contribuant à renforcer les liens et les relations entre les participants”.

“C’est une grande opportunité pour nous de voir les unités des Forces Armées Royales et des forces armées américaines effectuer des manœuvres militaires à grande échelle”, a-t-il dit, ajoutant que ces manœuvres constituent une opportunité de tester l’interopérabilité entre les différentes forces et d’assister à ces manœuvres sur le terrain.

Le Portugal met en valeur la retenue dont a fait preuve le Maroc dans la crise d’El Guerguarat

Il a souligné que l’objectif de l’exercice “African Lion” est de renforcer la sécurité dans la région, saluant les efforts de coordination entre les Forces Armées Royales et les forces armées américaines pour le déroulement de ces manœuvres de manière coordonnée et efficace.

A rappeler qu’environ 7.000 éléments des forces armées provenant d’une vingtaine de pays en plus de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), prennent part aux côtés des Forces Armées Royales et des Forces armées américaines, à l’exercice combiné maroco-américain “African Lion 2024” (20 au 31 mai).

Cette vingtième édition témoigne de la pérennité qui caractérise la coopération entre les FAR et les Forces armées américaines à l’image des liens historiques et solides qui lient les deux pays.

L’exercice “African Lion 2024”, qui se déroule au niveau de Benguérir, Agadir, Tan-Tan, Akka et Tifnit, comporte plusieurs activités dont des exercices tactiques, terrestres, maritimes et aériens, combinés, de jour et de nuit, un exercice des forces spéciales, des opérations aéroportées, ainsi qu’un exercice de planification opérationnelle pour les cadres des Etats-Majors de la “Task Force”.

Cette édition comprend également des entraînements de lutte contre les armes de destruction massive et un ensemble de prestations médico-chirurgicales et sociales fournies au profit de la population de la région d’Akka par un hôpital militaire de campagne.

LR/MAP

,

Voir aussi

US Défense,DCC,Défense Nationale,Celeste Wallander,Abdeltif Loudyi

Loudyi reçoit la secrétaire adjointe US à la Défense pour les affaires de sécurité internationale

En exécution des Très Hautes Instructions Royales relatives à la tenue de la 13ème Réunion …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...