AD Industries | Inauguration du site ADIMA Aerospace à Casablanca

ADIMA,Aerospace,Casablanca,AD Industries,MIDPARC

Le Groupe a procédé à l’ouverture de son site de au MIDPARC, près de l’aéroport Mohamed V. La cérémonie d’inauguration a été présidée par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour et le PDG du Groupe , Evrard Willemaers, le 15 mars 2022, sur le site d’ADIMA Casablanca.

Le nouveau site de 5000 m² est spécialisé dans les activités de production de pièces métalliques aéronautiques. Il s’agit, d’une part, des activités de chaudronnerie avec des moyens de découpe, de formage, pliage et de soudure de haute technologie. Ainsi, ADIMA CASABLANCA est la seule Structure à réaliser du poinçonnage dans l’industrie aéronautique marocaine. Elle dispose également d’un laser 5 axes de dernière génération unique au . Puis des activités d’usinage ; fraisage, tournage, rectification sur des moyens numériques et conventionnels. Enfin, des activités d’assemblage: le site dispose d’une ligne d’assemblage permettant l’intégration des pièces fabriquées dans des ensembles complexes.

Malgré la crise sanitaire, le Groupe, soutenu par ses actionnaires, a poursuivi activement ses investissements dont la nouvelle usine de Casablanca. Cette usine est le fruit d’une stratégie de déploiement du Groupe autour de 3 axes.

Il est question de développer sa croissance en renforçant sa présence au : le Groupe est déjà présent au depuis plus de 10 ans avec son unité de Tanger spécialisée dans la production de pièces en matériaux composites. L’usine de Tanger réalise essentiellement des produits pour l’aéronautique civile et la radiologie médicale. Le site industriel de Casablanca complète la présence du Groupe en offrant une panoplie complète dans un mix métallique/composite de haute technologie pour produire des pièces et ensembles complets au Maroc.

De même qu’il s’agit de s’inscrire dans la stratégie de ses clients qui recherchent une extension des moyens de hautes technologies dans des pays tels que le Maroc à proximité de l’. Le Groupe SAFRAN est de ce fait le client de lancement de cette nouvelle entité. Le site a vocation à accueillir d’autres projets en accompagnant ses clients aussi bien à l’international qu’en s’inscrivant dans la supply chain locale. La présence au Maroc des Groupes mondiaux tels que AIRBUS, SAFRAN, Raytheon Technologies, SPIRIT Aerosystems… représente des opportunités de créer ou de renforcer des partenariats. Les futurs projets tels que ceux annoncés par BOEING sont autant de raisons supplémentaires de s’inscrire durablement dans l’industrie aéronautique marocaine.

Lire aussi
Casablanca : Arrestation d’un Subsaharien pour une affaire de coups et blessures ayant entraîné la mort

Enfin, le Groupe entend accompagner le développement des filières aéronautiques et industrielles marocaines. En étroite collaboration avec les autorités gouvernementales du Maroc, le Groupe AD Industries est le pionnier de l’eco-système moteurs, et à ce titre, poursuit le développement de la chaine logistique sur le territoire local.

Spécialiste de la fabrication de pièces métalliques complexes, le Groupe AD industries réalise des pièces de moteurs d’avion depuis 50 ans.

Avec la reprise de l’activité aéronautique mondiale, ce Groupe accélère son implantation au Maroc. Le site de Casablanca a lancé des recrutements importants en partenariat avec l’Institut des Métiers Aéronautiques (IMA). Les effectifs du Groupe AD Industries compteront ainsi plus de 150 personnes sur les Sites de Tanger et Casablanca d’ici la fin 2022. Le Groupe AD Industries a l’ambition d’atteindre un effectif de plus de 400 personnes d’ici 3 ans.

Globalement, il compte environ 1000 salariés pour un chiffre d’affaires de l’ordre de 150 M€ et est présent dans 3 pays (, Maroc, Tunisie).

Le Groupe AD industries conçoit, industrialise, produit des pièces pour les secteurs de l’aéronautique, de la défense, du spatial, du médical et de l’automobile.

«Ce projet amorce une nouvelle phase de développement de l’écosystème locomotive de Boeing et de la chaine de valeur du secteur aéronautique marocain. Sa mise en œuvre (…) renforce le positionnement du Royaume dans des activités à forte valeur ajoutée et le développement de la supply chain locale du secteur. L’écosystème ‘Moteur’ s’engage, désormais, dans une dynamique forte d’une grande portée pour l’avenir du secteur qui ne tardera pas à attirer de nouveaux projets tout aussi structurants attestant de la crédibilité du Maroc en tant que partenaire incontournable», a commenté le ministre Ryad Mezzour.

Voir aussi

ONUDI,développement industriel

Aziz Akhannouch s’entretient avec le directeur général de l’ONUDI

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, s’est entretenu, lundi à Rabat, avec le Directeur Général …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...