mercredi 18 octobre 2017

L’investissement japonais au Maroc crée 30.000 emplois

Tsuneo kurokawa

Entretien avec Tsuneo Kurokawa, ambassadeur du Japon à Rabat

Où en sont les relations entre le Japon et le Maroc dans le domaine de la coopération?

Je peux dire qu’elles sont importantes et fructueuses. Elles datent d’environ quarante ans. Elles couvrent aussi les domaines social et de développement économique, l’éducation et la santé.

Et pour ce qui est de l’aspect économique?

Il couvre exclusivement les infrastructures, les routes et l’aménagement des ports.

Comment voyez-vous la croissance inclusive?

Il y a à mon sens plusieurs aspects. D’abord, c’est la totalisation des aspects social et économique. Le développement et la croissance ne sont pas seulement déterminés par le contexte économique, mais aussi par le social.

Mais alors, quelle place pour la classe moyenne?

C’est la clé, parce que le fruit de la croissance économique doit être partagé par tous. La stabilité de la société en dépend.

La croissance ne serait plus une fin en soi?

Le but de la croissance, c’est la satisfaction des populations autant que possible.

Qu’en est-il pour le Maroc, à votre avis?

Je dirais que, pendant le printemps arabe, le gouvernement du Maroc, grâce à l’initiative de SM le Roi Mohammed VI, a connu une stabilité, ce qui a été à l’avantage de votre pays. Il y a eu beaucoup d’investissements, y compris du Japon, pendant cette période.

Quel est le taux d’investissement japonais au Maroc?

Je n’ai pas les chiffres en mémoire, mais je peux vous assurer quand même que nombre d’entreprises japonaises sont présentes au Royaume, travaillent et créent de l’emploi.

De quel ordre?

C’est plus de 30.000 emplois. Je crois que cela contribue beaucoup à l’essor et à la stabilité du pays, parce qu’avoir un emploi, c’est très important pour la stabilité individuelle.

Propos recueillis par Mohammed Nafaa

Voir aussi

Parlement : Le rapport accablant de Driss Jettou

Devant les deux Chambres du Parlement, Driss Jettou, président de la Cour des Comptes, a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.