dimanche 23 juillet 2017

JRE : Deux établissements marocains primés à l’international

Deux établissements marocains de l’enseignement secondaire, le Lycée Abou Yaacoub Badissi d’Al Hoceima et le lycée Abdelkarim El Khattabi de Tinghir, ont été récompensés par le jury international du concours des Jeunes Reporters pour l’Environnement (JRE), selon la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement. Comme à l’accoutumée, le palmarès du concours international a été annoncé, à l’occasion de la Journée mondiale de l’Environnement.
Avec leur photographie d’un vieil homme vendant des paniers en vannerie, les élèves du Lycée Abou Yaacoub Badissi d’Al Hoceima, de l’Académie de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, ont remporté une «mention d’honneur» pour la catégorie des 19-21ans, au concours international des JRE, ainsi que le Prix du jury national. La photographie a séduit le jury, mettant en valeur une technique ancestrale, la vannerie, un matériau écologique et le recyclage: le palmier doum, a précisé le communiqué.
De même, les élèves du lycée Abdelkarim El Khattabi de Tinghir, de l’Académie du Darâa-Tafilalet, ont remporté le Prix du jury national et une «mention d’honneur» au concours international, également pour la catégorie des 19-21 ans, grâce à leur reportage écrit sur «Les roses de la vallée de Dadès: une bougie qui s’éteint pour illuminer les hauteurs du Dadès». Les lycéens ont enquêté sur la surexploitation de cette vallée et la pollution de l’Oued Dadès. Leur travail a débouché sur la nécessité d’une sensibilisation de la population locale qui s’appuierait sur les coopératives locales, dont l’activité principale est la distillation traditionnelle des pétales de roses, pour en faire de l’huile essentielle et des produits cosmétiques.
Les lycéens marocains étaient en compétition avec ceux de 35 pays. Le jury international du concours JRE est composé de représentants du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), de l’UNESCO, de l’International Institute for Industrial and Environmental Economics (IIEEE), de la Fondation Wrigley, d’un journaliste international, d’un lauréat du programme (1996) et de la Fondation pour l’Education et l’Environnement (FEE). Il a délibéré après que les jurys des différents concours nationaux ont rendu leur verdict. Au Maroc, le jury de la 15ème édition du concours JRE de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement avait livré son verdict le 12 avril. Il a départagé 650 photographies de 150 collèges et lycées et 170 reportages réalisés par 602 élèves de 140 collèges et lycées, en primant six reportages écrits et six photographies sur le thème du tourisme durable.
Selon la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, le programme JRE au Maroc a remporté 26 prix à l’international depuis 2002, date de son arrivée dans le royaume.

Hamid Dades

Voir aussi

Sport et Ramadan : Soudain on se découvre une passion…

Pendant le Ramadan, la pratique du sport gagne, aux côtés des traditions et coutumes de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.