lundi 25 septembre 2017

Irak: qui a détruit la mosquée Al-Nouri?

En Irak, alors que la bataille de Mossoul fait rage et que les forces armées tentent de reprendre la ville de Mossoul, tombée aux mains de Daech, le minaret penché de Mossoul et la mosquée adjacente, Al-Nouri, ont été détruits, mercredi 21 juin 2017. Ce lieu emblématique de la ville avait aussi une grande importance pour Daech, puisque c’est ici que leur leader, Abou Bakr al-Baghdadi, avait fait son unique apparition publique et s’était proclamé «calife» en 2014. Selon l’armée irakienne, ce sont les djihadistes de Daech qui l’ont fait sauter.

Daech a rapidement réagi via son agence de propagande, Amaq, en accusant l’aviation américaine d’avoir détruit les deux monuments par un bombardement. La coalition a réagi en accusant Daech d’avoir «détruit l’un des plus grands trésors de Mossoul et de l’Irak, alors que les forces irakiennes s’en approchaient». «C’est un crime contre le peuple de Mossoul et d’Irak et un des exemples montrant pourquoi cette organisation doit être annihilée», a-t-elle conclu.

Le général Abdulwahab al-Saadi, l’un des dirigeants des forces d’élite anti-terroristes irakiennes (CTS), avait fait part de ses craintes, lundi 19 juin 2017, concernant la destruction de ce lieu symbolique pour Daech. «Daech pourrait les détruire pour des raisons psychologiques», car «ils ne voudront peut-être pas laisser debout ce lieu qu’Abou Bakr al-Baghdadi avait investi». «Et peut-être accuseront-ils les forces irakiennes de l’avoir détruit», avait-il prédit.

Le minaret penché, surnommé «la tour de Pise irakienne», que les habitants de Mossoul appellent la Bossue («al-Hadba»), est un des seuls vestiges du bâtiment d’origine. Achevé en 1172 et décoré de motifs géométriques en briques, il était l’emblème de la ville, imprimé sur les billets de 10.000 dinars irakiens, avant de devenir aussi un symbole du règne de l’EI, lorsque les djihadistes ont planté leur drapeau noir à son sommet, à 45 m de haut.

Patrice Zehr

Voir aussi

Kurdes syriens

Le Rojava, «l’ouest» en kurde, ou Kurdistan occidental, est une région de facto autonome qui …

Un commentaire

  1. En islam Daech et Boko Haram les chiens de l’enfer.Ces multiplies séismes en Algérie et dans le monde en islam normal c’est la fin du monde si la fin du monde 7.7.2017 aux non musulmans de se convertir a l’islam immédiatement et aux musulmans d’appliquer le Coran a 100% pour éviter l’enfer l’enfer cataclysme éternel l’islam religion d’ALLAH pour l’humanité donc normal les non musulmans a l’enfer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.