vendredi 15 novembre 2019

La Méditerranée appelée à devenir le laboratoire du monde pour le renouveau des modèles de développement (Bensalah)

La Méditerranée est appelée à devenir le laboratoire du monde pour le renouveau des modèles de développement, a affirmé, lundi à Marrakech, Mme Assia Bensalah Alaoui, ambassadeur itinérant du Roi Mohammed VI.

“La Méditerranée, lieu où se conjuguent toutes les vulnérabilités et où les risques et menaces sont multiples, peut relever tous ces défis grâce à sa sagesse adaptative et à une histoire de 2000 ans et devenir le laboratoire du monde pour le renouveau des modèles de développement”, a souligné Mme Bensalah Alaoui, lors du débat final de la 12ème édition de la World Policy Conference (WPC).

La Méditerranée peut relever tous ces défis grâce aussi à sa jeunesse mieux éduquée, qui pourra circuler librement et qui donne libre cours à sa créativité, mais aussi grâce à la réhabilitation du passé dans les villes et médinas pour mieux se projeter dans l’avenir et créer ce lien intergénérationnel, a insisté Mme Bensalah Alaoui, relevant que le tourisme durable et la culture, notamment la traduction, sont de nature à créer le brassage dans cette région.

Et d’appeler les jeunes à devenir des acteurs de leur propre avenir dans une Méditerranée réconciliée avec elle-même et à faire prévaloir la coopération entre les deux rives à travers des projets concrets.

Par ailleurs, Mme Bensalah Alaoui a plaidé en faveur de l’action pour réparer les dégâts de plus de 200 ans de l’ère industrielle et de la surconsommation, notant que le défi du changement climatique, de l’environnement et de la survie humaine est le plus grand défi que l’humanité ait à affronter dans son histoire.

“C’est un défi global, existentiel, urgent et complexe qui vient compliquer les risques que nous devons relever tous les jours”, a-t-elle ajouté.

“Certes, nous disposons de progrès technologique mais il nous reste à réconcilier la technosphère et la biosphère et à prendre nos responsabilités respectives”, a-t-elle dit.

Il s’agit également de bouleverser les modes de production, de distribution et de consommation et se départir de ces modes de vie dévastateurs pour la planète, a souligné Mme Bensalah Alaoui.

Placée sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI, la 12ème édition de la WPC a connu la participation d’un parterre d’éminentes personnalités du monde de la politique, de l’économie et des médias, outre des académiciens, des experts et des chercheurs issus des cinq continents.

Les travaux de cette édition ont porté notamment sur les enjeux de la technologie dans la société et en politique, les cyberpuissances, la cybermenace, l’énergie et l’environnement, ainsi que sur les perspectives économiques et politiques, le commerce, l’investissement direct et la confiance, mais aussi sur l’avenir du système monétaire international, l’arme du droit et la mondialisation.

Avec MAP

Voir aussi

Dakhla : Forum d’affaires Maroc-France

Les travaux du Forum d’affaires Maroc-France se sont ouverts, jeudi à Dakhla, avec la participation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.