Accueil du chef des séparatistes: des instances partisanes et syndicales dénoncent la “démarche provocatrice” du président tunisien

Des instances partisanes et syndicales marocaines ont dénoncé la “démarche provocatrice” du président tunisien, suite à l’accueil réservé au chef des miliciens séparatistes du “” dans le cadre de la 8ème conférence internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD 8).

Ainsi, l’Union générale des travailleurs du (UGTM) a fermement condamné la position “inacceptable et injustifiable” du président tunisien au sujet de la question de l’intégrité territoriale du Royaume, appelant “les sages en sœur à faire face à cette grave attitude, qui va à l’encontre de tous les liens de fraternité et constitue un déni de toutes les nobles initiatives prises par notre pays en faveur du peuple tunisien frère dans les moments les plus difficiles”.

Dans un communiqué, la centrale syndicale a exprimé son profond regret suite à “cette démarche imprudente” et à “ce coup de poignard dans le dos d’un pays qui a toujours été aux côtés de la et de son peuple”, soulignant que de tels actes hostiles, parrainés par les ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume, ne porteront aucunement atteinte à la justesse de la cause nationale et ne changeront en rien la réalité que le Maroc restera dans son et le demeurera dans son Maroc.

La Chambre des conseillers réaffirme sa mobilisation pour défendre l’intégrité territoriale et les acquis dans les provinces du sud

L’UGTM a également salué les nobles positions exprimées par le ainsi que celles de nombreux pays amis qui ont qualifié de “regrettable” l’absence du Maroc du sommet de la TICAD, appelant à trouver une solution durable à ce problème afin qu’il ne se reproduise plus.

De leur côté, les jeunesses partisanes représentées au Parlement ont vivement dénoncé cette attitude “odieuse” contraire aux us et coutumes diplomatiques, qui heurte les sentiments de l’ensemble des Marocains et impacte fortement les liens de respect et d’estime portés par le peuple marocain au peuple tunisien frère.

Dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion d’urgence tenue par visioconférence et diffusé sur le site du Rassemblement National des Indépendants (RNI), les jeunesses ont dénoncé cette “démarche provocatrice” qui porte atteinte aux constantes du Royaume du Maroc et à leur tête la question de son intégrité territoriale.

De même, elles ont salué la position diplomatique ferme du Royaume du Maroc “suite aux agissements du président tunisien qui, contrairement à tous ses prédécesseurs, a placé son pays au service des ennemis de l’intégrité territoriale du Maroc”, soulignant leur mobilisation constante pour la défense du marocain.

Elles ont aussi hautement salué la position du qui a mis à nu le récit de la présidence tunisienne, en affirmant que l’invitation des représentants de l’entité fantoche est une mesure unilatérale, exprimant leurs remerciements aux pays africains amis et frères qui ont regretté et dénoncé la présence d’une entité non reconnue aux travaux du 8è Sommet de la TICAD.

Présidentielle en Tunisie : 26 candidats retenus sur la liste préliminaire

En outre, les jeunesses partisanes ont appelé les voix vives, les partis et les jeunesses partisanes de l’Etat frère de à démontrer au régime tunisien la gravité de cette démarche non calculée et téméraire.

Les jeunesses partisanes ont, en outre, annoncé une mobilisation générale de leurs structures pour mener des initiatives conjointes de plaidoyers en vue de mettre à nu la position du président tunisien.

Pour sa part, le Parti de la Choura et de l’Istiqlal a condamné avec les termes les plus vifs cette “attitude hostile envers le Royaume du Maroc, qui a toujours soutenu la Tunisie sœur”, exprimant ses remerciements aux partis et personnalités tunisiens ayant dénoncé cet acte, qui ne portera en aucun cas atteinte aux relations fraternelles et historiques entre les deux peuples frères.

Et le parti de saluer les positions fermes de tous les amis du Maroc et de ses alliés arabes, africains et internationaux pour leur soutien à l’intégrité territoriale du Royaume.

LR/MAP

Voir aussi

Maroc,Afrique,Argentine

Le Maroc a su renforcer ses institutions et sa compétitivité économique en Afrique

Sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, le Maroc a su renforcer ses …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...