dimanche 10 décembre 2017

RAM-ASMEX: Partenaires sur le cap de l’Afrique subsaharienne

hassan sentissi president asmex et driss benhima pdg ram

Dans le cadre de la nouvelle stratégie de la RAM visant à donner un nouvel élan à l’activité du fret, la compagnie aérienne a récemment conclu à Casablanca une convention de partenariat avec l’Association des exportateurs marocains (Asmex). Signé par Driss Benhima, PDG de la compagnie et Hassan Sentissi, président de l’Asmex, cet accord vise à promouvoir les opérations commerciales des intervenants du commerce extérieur marocain en leur accordant des facilités aussi bien tarifaires que de logistique pour leurs transactions d’import et d’export.
S’agissant du secteur du fret aérien, Benhima a indiqué: «(…) Notre trafic passager n’est pas adapté au transport en soute du fret. C’est une anomalie et nous devons nous tous nous mobiliser pour la corriger. Avec l’accroissement des échanges économiques entre le Maroc et le reste du continent, nous devons accompagner les efforts de l’Asmex pour pouvoir offrir des capacités de transport de marchandises».

Et RAM Cargo se renforce

Cet accord coïncide avec le lancement par la RAM, depuis le 15 septembre dernier, de quatre nouvelles lignes tout cargo à partir de Casablanca, vers quatre pays de l’Afrique subsaharienne, à savoir le Sénégal (Dakar), le Mali (Bamako), le Burkina-Faso (Ouagadougou) et le Niger (Niamey).

Ces nouvelles lignes offrent une capacité hebdomadaire stable de 15 tonnes (sur chaque vol) assurée par un avion de type Boeing 737-300. Jusqu’à présent, l’activité de l’avion tout cargo de la RAM était concentrée sur le réseau nord du Maroc reliant le Royaume à la France, à la Belgique et à l’Algérie. La donne va changer, puisque le lancement de ces nouvelles lignes permettra d’élargir le réseau RAM Cargo vers l’Afrique subsaharienne.

L’extension du réseau aura pour finalité de relever le volume réalisé par cette activité à 23.000 tonnes par an (en hausse de 15%) et de porter le volume réalisé par l’avion tout cargo à 8.000 tonnes par an, en augmentation de 60%.
Rappelons que l’avion de type Boeing 737-300 dont dispose la compagnie réalise un trafic de quelque 5.000 tonnes par an. La RAM exploite également sa flotte destinée au transport des passagers (47 appareils) pour le fret. A travers les vols mixtes, elle assure le transport de 15.000 tonnes par an. Au total, l’activité fret de RAM réalise 20.000 tonnes par an. 30 tonnes de fret en… 10 jours!
Solidaire et mobilisée contre le virus d’Ebola, la RAM a mis le paquet. «Depuis 10 jours, nous avons transporté 30 tonnes de fret vers les pays touchés par le virus d’Ebola. Il y a encore dans nos hangars des caisses qui attendent d’être envoyées dans ces pays. Notre directeur général d’Atlas Cargo est en train de prévoir une navette fret sur ces pays pour pouvoir envoyer des avions de 15 tonnes afin d’alimenter ces pays en produits humanitaires et sanitaires indispensables», a affirmé Driss Benhima. Pour toutes ces opérations, la RAM ne tire pas de gains matériels. «Ces avions reviennent vides. Le coût de transport est le double du coût de transport habituel», a-t-il relevé.

Hamid Dades

Voir aussi

Coupe du Trône : Le Raja champion pour la 8ème fois

Le Raja de Casablanca (RCA) a remporté la Coupe du Trône de football 2016-2017, en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.