dimanche 17 décembre 2017

Quel Maroc pour quels Marocains ?

Roi mohammedVI maroc 2014

Le 15ème anniversaire de l’intronisation de SM Mohammed VI pose nécessairement la question du bilan des réalisations du pays sous son règne. Mais un banal bilan à deux colonnes, où l’on contemple –béat- les avancées et déplore –affligé- les retards, ne suffit pas. De nouvelles menaces pèsent sur le projet de société du Maroc. Le pays est encore une fois à un tournant…

Il faut que l’heure soit grave pour que le ministère de l’Intérieur décrète une alerte générale. Il n’est cependant fait aucun mystère des raisons ayant conduit à cette décision: les jihadistes de l’Etat islamique menacent de déstabiliser le pays. Ils comptent plus d’un millier et demi de Marocains dans leurs rangs ; ont des relais parmi la population locale (de nombreuses cellules jihadistes ont été démantelées ces derniers mois) ; et leurs (autres) agents sont prêts à s’infiltrer au Maroc, tel ce Franco-Algérien qui vient d’être arrêté à Tanger, entré le 21 juillet en provenance de Libye via la Tunisie.
Prenant racine dans le Golfe (Irak, Syrie…), le danger aurait pu paraître trop lointain pour être craint par le Maroc… Si ce n’était ces vidéos terrifiantes, balancées sur le web, qui font prendre conscience de la proximité de la menace ; et ces nombreux jihadistes arrêtés au Maroc qui donnent corps à cette menace.

Vidéos de barbares où l’on voit les jihadistes de «Daach» (sigle arabe de l’Etat islamique en Irak et au levant) obliger des hommes à se mettre en rang, les fusiller l’un après l’autre, tirant tous ensemble sur le premier, puis sur le second… Et ainsi de suite… Avant de s’acharner une nouvelle fois sur les corps au sol, en criant le nom de Dieu… Où on les voit rouler à tombeau ouvert et tirer sur des citoyens, en rafale, comme dans un jeu vidéo, laissant les corps sans vie semés sur leur passage, comme on n’oserait même pas le faire avec des animaux… Où on les voit décapiter des êtres humains et prendre des photos –macabres selfies- avec les têtes brandies comme des trophées… Et où on les voit, enfin, sous leur étendard noir, hurler le «Takbir» (à la prononciation du mot «Takbir», les musulmans doivent dire Allah Akbar: Dieu est grand) comme on hurle à la mort et se promettre d’étendre leur pseudo Etat islamique au Maroc.
Est-ce là le projet de société que les Marocains veulent pour leur pays ? Assurément non (à l’exception d’une infime minorité d’allumés).
Le Maroc est la terre, par excellence, de l’Islam éclairé, humaniste et tolérant.
Il n’a suivi aucune des vagues qui ont secoué le monde arabo-musulman. Ni celle née du «Printemps arabe» qui a vu les islamistes confisquer le pouvoir dans plusieurs pays. L’entrée au gouvernement des islamistes marocains du PJD est le fruit d’un compromis historique, comme le Royaume sait en faire (de même qu’à la fin des années 90, une «Alternance consensuelle» avait porté l’opposition de gauche au pouvoir). Ni celle de «l’Automne arabe», l’autre mouvement qui a vu les islamistes dégommés (Tunisie, Egypte…). Les islamistes marocains du PJD, eux, sont toujours chefs de file de la majorité gouvernementale, ainsi qu’en ont décidé les urnes en novembre 2011 et finiront leur mandat de 5 ans.
Cette nouvelle montée de l’extrémisme jihadiste a encore moins de chance de «passer» au Maroc, certes, mais elle appelle à une mobilisation générale autour des fondamentaux du pays.
Ce que veulent les Marocains, c’est un Maroc prospère qui leur assure la sécurité et la dignité. Un Maroc ouvert. Un Maroc où il fait bon vivre et où l’on peut progresser.
Le projet de société que propose SM Mohammed VI, Roi moderne, réformiste et humain, va dans ce sens. Le discours royal de ce 30 juillet 2014 vient de le confirmer. Mettre les inégalités sociales au cœur de la réflexion est exactement ce qu’il faut aujourd’hui.
Nous tenons là le bon bout. Il ne faut plus le lâcher !

BA

Voir aussi

Concombres de mer/Maroc : Trésor méconnu, braconniers et marché de dupes

La pêche illicite des concombres de mer prend de l’ampleur au Maroc. Elle a déjà …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.