samedi 19 août 2017

Maroc Mali : 17 accords bilatéraux

Accords bilateraux Maroc Mali

La visite qu’effectue Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans des pays africains et qui a commencé par le Mali vient insister sur cette vision clairvoyante qui consiste en ce que, aujourd’hui, le politique, à lui seul ne saurait fédérer toutes les forces africaines autour d’un rapprochement bénéfique et d’une coopération sud-sud mutuellement profitable.

D’où cette entrée en force de la diplomatie économique qui vient renforcer et consolider les liens entre le Maroc et les pays visités par le Souverain.
C’est dans ce cadre que SM Mohammed VI et le Président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, ont présidé à Bamako, la cérémonie de signature de 17 accords bilatéraux dans différents domaines de coopération. Une signature qui marque l’engagement fort des secteurs public et privé et qui reflète la volonté commune des deux pays de renforcer leur relation.
Ces conventions visent à promouvoir les programmes de développement humain et à imprimer une forte dynamique aux différents volets de la coopération économique.
Les 17 accords signés entre le Maroc et le Mali concernent notamment l’encouragement et à la protection réciproque des investissements, la non double imposition et la lutte contre l’évasion fiscale, la formation professionnelle, l’élevage et les services aériens.
Un accord a été signé entre le centre Marocain de promotion des exportations (Maroc export) et l’Office de foire et expositions de Casablanca (OFEC) et la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM). Une convention de jumelage et coopération lie aussi désormais le Centre hospitalier Ibn Sina de Rabat et le CHU du Point G.
Une autre convention de jumelage et de coopération a été signée également entre le Centre hospitalier Ibn Rochd de Casablanca et le CHU Gabriel Touré de Bamako.
Parmi les autres conventions signées, on peut aussi citer un protocole spécifique de coopération dans les domaines de la géologie, des mines et des hydrocarbures, une convention de partenariat entre la Banque centrale populaire du Maroc et le ministre de l’Economie, des finances et du budget du Mali. Il y a eu également un accord relatif au changement du contrôle indirect de la Sotelma (Maroc Telecom), et un mémorandum d’entente de coopération en matière de zones industrielles entre la société MEDZ et le ministère malien de l’Industrie.
Le gouvernement du Mali et le groupe Addoha ont aussi paraphé un contrat pour la construction d’une cimenterie et de logements sociaux économiques. Une convention de coopération entre l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) et la société malienne de gestion de l’eau potable a vu le jour, de même qu’un accord entre la Banque internationale pour le Mali et l’Union nationale des sociétés et coopératives de producteurs de coton du Mali.
Les patronats marocain et malien ont également renforcé leur coopération à travers une convention signée entre la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et le Conseil national du patronat du Mali.

Le Reporter

Voir aussi

Voyage… Ces jeunes qui bousculent les habitudes…

Diplôme en poche, nouveau boulot, les moins de 35 ans bousculent les habitudes et, surtout, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.