mardi 24 octobre 2017

Le SIAM, comme si vous y étiez…

Siam agriculture 2014

Au SIAM, l’agriculture se présente comme une source de vie, une nécessité et un élément important dans la vie de tout un chacun…
Au SIAM, l’Agriculture se dévoile, révélant au grand public ses secrets et ses confidences…
Au SIAM, l’Agriculture se montre comme un art. L’art de faire parler la terre et fédérer, autour du sol tantôt aride, tantôt fécond, toutes les synergies et les potentialités pour que vive l’Homme et que sa sécurité alimentaire soit garantie…
Au SIAM, c’est aussi plein de découvertes de produits qu’on ne croise que rarement, sinon jamais, d’un bétail sans pareil, de gens passionnés par leur métier et par leur terre et de réalités scientifiques, biologiques et agronomiques qui font voir à tous cette bonne vieille agriculture d’une autre manière…
Au SIAM, cette année, c’est autour de la famille que tout se concentre; cette famille née et développée autour de l’agriculture.

Cette famille qui s’est agrandie et s’est élargie, passant du petit lopin de terre bénite, isolé dans un douar lointain, à une dimension continentale, à l’Afrique aujourd’hui, plus concernée que jamais par son agriculture et par son sol qui recèle énormément de richesses que les Hommes ignorent encore ou s’obstinent à ne pas exploiter en commun, à ne pas partager et à ne pas en profiter tous…
Au SIAM 2014, l’on sent d’emblée cette prise de conscience et cette conviction du plus qui est en chacun. Plus d’espace, plus d’activités, plus de rencontres, plus d’échanges, plus de participants et plus de jours, mais ce n’est pas le «Plus» de cette édition. Ce dernier réside dans la dimension que prend aujourd’hui le Salon qui compte accueillir plus de visiteurs et relever le challenge d’atteindre le million.
Un million de visiteurs plus «un», celui pour lequel «Le Reporter» tente ici de rapprocher, aussi fidèlement que possible, le SIAM et lui donner l’impression d’y être et… bon Salon!

Ouverte officiellement le jeudi 25 avril, la 9ème édition du Salon International de l’Agriculture du Maroc (SIAM) a déjà drainé près de 400.000 visiteurs, lundi 28 avril, soit au bout de cinq jours. Ceci conforte l’objectif d’atteindre 1 million de visiteurs à la clôture du Salon, le 3 mai 2014. Il y a en effet lieu de dire que le Salon est sur la bonne voie pour atteindre cet objectif.
Dimanche 27 avril, une journée printanière bien ensoleillée a connu l’arrivée d’environ 150.000 visiteurs. Une affluence qui confirme le SIAM, d’année en année, comme un rendez-vous incontournable de l’agriculture africaine.
Ce nombre ne doit cependant pas faire peur. Surtout, ne pas imaginer des foules désorganisées et livrées à elles-mêmes. L’ordre y est et les conditions d’accès sont fluides, en dépit des afflux de plus en plus massifs des populations qui ont pu accéder aux différents stands du Salon en toute sécurité et avec plus de confort par rapport aux éditions précédentes.
Soucieux de mieux servir l’agriculture marocaine, le SIAM n’a eu cesse de se renouveler depuis sa création en avril 2006, s’enrichissant de nouveaux pôles et élargissant son espace d’exposition. Ainsi, cette 9ème édition du SIAM s’étale sur 10 jours au lieu de 5, afin de permettre à plus de visiteurs d’y accéder, mais aussi de faire le tour des 17 hectares avec tout ce qu’il ya dessus. D’ailleurs, l’élargissement record de la superficie totale d’exposition, qui est passée de 100.000 m2 à 172.000 m2, a su donner un nouveau look au SIAM. Un look à découvrir avec beaucoup de plaisir.

Ce qu’il y a à voir

Au SIAM, la question sur ce qu’on va y trouver ne se pose pas. Chacun y trouve ce qu’il cherche, voire même ce qu’il ne cherche pas ou qu’il découvre. L’élan scientifique et convivial se concrétise par un vaste programme de conférences et de rencontres toutes axées sur la présentation de produits nouveaux et les moyens de renforcer la coopération entre intervenants marocains du secteur et leurs homologues d’autres pays d’Afrique.
En moyenne, ce ne sont pas moins de 6 conférences qui sont tenues chaque jour. En témoignent d’ailleurs les 29 conférences cumulées au lundi 28 avril. Ceci montre bien que le Salon constitue un potentiel de coopération avec les pays africains qui y sont représentés en masse. De leur part, les Occidentaux viennent rencontrer les professionnels marocains, mais aussi africains, ce qui ne fait que conforter la place du Royaume et du Salon comme étant une tribune de communication et d’affaires par excellence.
Le pôle produits et terroirs connaît également une importante refonte avec la naissance de deux espaces, à savoir un espace «produits du terroir» et un espace «Premium Terroir» conçu sous forme de marché très animé et plein de produits.
L’espace «Produits du terroir» accueille plus de 250 coopératives marocaines et bénéficie d’une mise en avant exceptionnelle grâce à une organisation ingénieuse de la circulation comprenant plusieurs promenades. L’espace «Premium Terroir» ne compte, quant à lui, que 50 stands mais qui mettent quand-même en avant toute l’innovation et les caractéristiques régionales des produits du terroir marocains qualifiés de «haut de gamme» et destinés à une clientèle nationale et internationale de luxe.
17 hectares pour 9 pôles où il y a de tout, c’est l’agriculture dans tous ses états et sous tous ses aspects. De l’arboriculture à la mécanique agricole, en passant par le bétail, le visiteur n’a que l’embarras du choix. L’huile d’olive en vedette, l’huile d’argan vante ses qualités et le safran dévoile ses vertus le temps d’une visite, le temps d’un Salon, l’espace d’une 9ème édition qui tient, jusqu’à présent, toutes ses promesses ou presque… Car la fête n’est pas encore finie.

DNES à Meknès, Hamid Dades

…………………………………………………………………………….

Visite : Où aller et que voir?

Siam meknes

La 9ème édition du SIAM s’articule autour de plusieurs pôles et comprend des expositions, conférences et rencontres B to B, ainsi qu’un concours de pas moins de 2.500 animaux issus de rigoureuses sélections pour le trophée SIAM 2014.

C’est dire qu’une fois sur place, on se sent un peu perdu, tant c’est vaste et tant on ne sait pas vraiment par où commencer, ni que voir en premier… En réalité, il ne s’agit pas d’un souci majeur. Le Salon est organisé de manière à rendre le circuit très plaisant et convivial et il est fait en sorte qu’on ne puisse sentir la distance parcourue, puisque, à butiner de pôle en pôle et de stand en stand, on ne se rend même pas compte que le circuit est terminé! Tout est attrayant.
Pourtant, muni d’un plan du Salon, la visite peut s’avérer moins longue et plus distractive et instructive si le visiteur procède de telle sorte qu’il commence par le Pôle régions, Pôle repère, pour se lancer ensuite à la découverte du Grand espace: le SIAM.

Pôle régions

Vitrine représentative de chacune des seize régions du Royaume, le «Pôle régions», qui se déploie sur une superficie de 5.000 m2, permet à chacune d’entre elles de décliner ses propres thématiques en rapport avec l’agriculture.

Pôle institutionnels et sponsors

Pour sa part, le «Pôle institutionnels et sponsors», dédié aux institutions publiques et privées qui s’impliquent dans l’agriculture du pays et soutiennent le SIAM s’étend, cette année, sur une superficie de 7 .750 m2. Il s’est ainsi enrichi de 3.750 m2 par rapport à l’année dernière.

Pôle International

Le «Pôle International» rassemble, quant à lui, des entreprises étrangères opérant dans le secteur de l’agriculture ou de l’agroalimentaire, des ambassades, des organismes internationaux et des ONG sur une superficie de 8.000 m2.

Pôle Produits

De son côté, le «Pôle Produits» réunit les PME et grandes entreprises agricoles ou agroalimentaires pour une représentation de toute la richesse agricole nationale allant des produits bruts, tels que les fruits et légumes, jusqu’aux produits transformés. Il s’étend sur une superficie de 12.150 mètres, soit 8% de plus par rapport à la précédente édition.

Pôle Agrofournitures

Le «Pôle Agrofournitures» abrite les secteurs liés aux intrants et petits équipements en production végétale sur une superficie de 10.800 mètres. Le «Pôle Agro fournitures» est aussi dédié aux gros matériels agricoles et aux équipements de l’exploitation agricole.

Pôle Nature et Vie

Le «Pôle Nature et Vie» accueille tous les représentants des loisirs et activités en plein air, tels que la pêche et la chasse, le jardinage, les espaces verts, les forêts, mais aussi les pépiniéristes, l’éco-habitat et les activités environnementales. Il prend place sur une superficie de 1.400 mètres.

Pôle élevage

Dynamique et convivial, le «Pôle élevage» accueille une exposition animalière représentative de l’élevage marocain et international, ainsi que toutes les activités vétérinaires et celles se rapportant à l’alimentation animale sur une superficie de 20.400 mètres, en hausse de 131% par rapport à l’édition précédente.

Pôle Produits du terroir

A l’honneur cette année, le «Pôle Produits du terroir» a vu sa surface doubler. Il met ainsi à l’honneur les coopératives et l’ensemble des produits nationaux du terroir sur une surface de près de 8.300 mètres. Un pôle où il fait d’ailleurs bon être pour tout ce qu’on y découvre… Pour le plaisir de l’œil et du palais, pour ceux qui seraient tentés par une dégustation, ici ou là, de tel ou tel produit bien de chez-nous et bien du terroir.
Au passage, le visiteur ne manquera pas d’admirer l’imposant village du partenaire attitré du SIAM, le Crédit Agricole du Maroc, monté pour inspirer la tradition et la longue expérience d’une banque qui voue sa vocation, son service, son expérience et son savoir-faire au développement de l’agriculture et de l’agriculteur marocain… Au cas où l’on sentirait un petit creux, des espaces réservés à la restauration sont éparpillés ici et là. Il n’y a qu’à suivre son flair.

HD
……………………………………………………………………………….

Q & R

Jaouad Chami, commissaire du SIAM : Une dimension socio-économique

Jawad Chami commissaire siam

Lors de sa 9ème édition, le SIAM n’a pas caché les signes de développement et d’évolution. Sa dimension internationale grandissante ne l’a cependant pas empêché de se tourner vers les petites structures. Jaouad Chami, commissaire du Salon, explique au Reporter cette démarche tout en revenant sur les nouveautés de cette édition.

Outre le doublement du nombre de jours du Salon et l’extension de la surface d’exposition, le SIAM s’est aussi ouvert aux coopératives. Qu’est-ce qui a motivé cette action?

Effectivement, pour cette 9ème édition du SIAM, nous avons offert 300 stands gratuitement aux coopératives pour exposer leur savoir-faire et la qualité de leurs produits. D’ailleurs, c’est en étant conscient du rôle des coopératives que le SIAM 2014 a choisi une thématique forte qui est celle des «produits du terroir». Cette attention vise aussi à faire profiter ces coopératives des nouveautés que connaît cette édition, notamment le doublement de la durée du SIAM, passant de 5 à 10 jours et de permettre aussi aux agriculteurs habitant dans des villes lointaines de visiter le Salon.

Et par quoi expliquez-vous cet élargissement, cette année, de l’espace exposition qui compte parmi les nouveautés de cette 9ème édition?

L’espace du SIAM a été porté à 170.000 m2, en hausse de 70%, d’abord dans le but de permettre plus de confort et de sécurité aux visiteurs. Ensuite, avec une telle étendue, cette édition porte le SIAM parmi les plus grands Salons et les plus grands rendez-vous mondiaux de l’agriculture. Cela témoigne de la puissance économique et des priorités accordées à ce secteur d’activité et traduit son importance aux niveaux social, économique et culturel.

Et l’invité d’honneur?

Il faut d’abord souligner qu’à la différence des précédentes éditions, la 9ème édition du SIAM connaît la participation de 53 pays, 1.200 exposants et attend un million de visiteurs. Ainsi, après l’Allemagne, la France et le Canada, la présente édition a choisi de mettre à l’honneur toute une région, plutôt qu’un pays en particulier. C’est ainsi au tour de l’Union Européenne (UE), premier partenaire commercial du Royaume, d’être à l’honneur pour cette édition qui s’articule d’ailleurs autour de neuf pôles thématiques.

Pensez-vous que cette édition va pouvoir drainer le million de visiteurs escompté?

Avec toutes ses nouveautés, sa nouvelle réorganisation, son plus d’ouverture et ses axes thématiques, cette 9ème édition du SIAM s’est mis toutes les chances de réussite de son côté et je reste confiant que ce nombre sera atteint. En témoigne d’ailleurs bien l’affluence observée lors des premiers jours du Salon.

Propos recueillis à Meknès par Hamid Dades

Voir aussi

SM le Roi préside un Conseil des ministres axé sur le volet social

Le Conseil des ministres présidé par SM le Roi Mohammed VI, lundi 2 octobre 2017 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.