mercredi 13 novembre 2019

WISH Africa : Le tourisme marocain mis en avant

WISH Africa : Le tourisme marocain mis en avant

La coopération et la complémentarité entre les pays africains est «la clé» de la promotion d’un tourisme durable dans le continent. C’est ce qui ressort des conclusions d’un panel sur «la promotion du tourisme en Afrique», dans le cadre de l’exposition WISH Africa organisée à Londres.

En effet, chacun des pays africains regorge de richesses, de capital et de patrimoine à mettre en avant, d’où l’importance de la coopération et de la complémentarité, entre les pays africains pour la promotion d’un tourisme durable.

A cette occasion, l’exemple du Maroc a été cité. Il a ainsi été expliqué que, bien qu’il ne dispose pas de ressources pétrolières, le Royaume a capitalisé sur ses ressources naturelles, pour devenir l’une des destinations les plus prisées dans le monde. Il a aussi été rappelé que la promotion du tourisme marocain remonte aux efforts déployés depuis le début des années soixante, dans le but de valoriser le capital matériel et humain dont regorge le Maroc, à savoir: ses surfaces maritimes ouvertes à la fois sur la Méditerranée et l’océan Atlantique, sa richesse forestière, la beauté de sa nature et son Sahara, le patrimoine architectural et culturel de ses villes impériales et ses anciennes médinas, outre la culture de son peuple connu par son hospitalité, son ouverture et sa générosité.

Organisée au palais d’expositions Olympia à Londres, avec le soutien de l’UNESCO, l’édition 2019 de WISH Africa explore l’Afrique en six différents secteurs, à savoir: l’art et le design; la mode; l’immobilier et l’architecture; le tourisme et les voyages; la cuisine; et la technologie.

Cet événement proposait, cette année encore, plusieurs panels présentant une culture africaine mondialisée et moderne, ainsi que des tables rondes portant sur «La Mode: L’Afrique, source d’inspiration», «Le marché technologique africain», «Immobilier et Architecture», «Investir dans l’art africain» et «La modernisation de la cuisine africaine».

Cette édition s’est focalisée cette année sur quatre pays représentant les quatre coins du continent africain, qui sont le Maroc (Afrique du Nord), le Kenya (Afrique de l’Est), le Nigeria (Afrique de l’Ouest) et l’Afrique du Sud.

LR

Voir aussi

Master Class : Quels enjeux des administrations fiscales africaines

Des experts d’environ 20 pays africains ont pris part, à Rabat, à la 1ère édition …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.