dimanche 22 octobre 2017

Maroc Export, FIDAK et Afrique…

Maroc Export et ses partenaires sont engagés à accompagner la volonté des communautés d’affaires du Maroc et du Sénégal à aller de l’avant et améliorer la qualité de leurs partenariats voulus durables, évolutifs et gagnant-gagnant.

Dans le cadre de la Journée économique du Maroc, organisée en marge de la Foire internationale de Dakar (FIDAK), Zahra Maafiri, directrice générale de Maroc Export, a réaffirmé l’engagement du Centre marocain de promotion des exportations et de ses partenaires sénégalais, notamment l’Agence sénégalaise pour la promotion des exportations: (ASEPEX), le Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES) et la Chambre de Commerce de Dakar, à accompagner la volonté de la communauté d’affaires des deux pays à aller de l’avant et améliorer la qualité de leurs partenariats voulus durables, évolutifs et gagnant-gagnant.
Cette rencontre vient couronner une participation marocaine fort satisfaisante, a-t-elle dit, relevant que, depuis le début de la FIDAK, plusieurs opportunités business entre les entreprises des deux pays ont été enregistrées, grâce à 125 rencontres BtoB ciblées, organisées au sein du Pavillon du Maroc, avec le soutien de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar.
En parallèle, Maroc Export a organisé une mission BtoB pour le secteur de l’eau, avec la participation de 87 entreprises marocaines et sénégalaises. Des contacts prometteurs ont été établis, avec notamment la Société Nationale des Eaux, la Société Nationale de l’Assainissement du Sénégal et l’Office National des Forages Ruraux qui ont présenté aux entreprises marocaines de grands projets en cours de lancement, les invitant vivement à y soumissionner.
Le Sénégal, a rappelé la DG de Maroc Export, est le premier partenaire économique du Royaume en Afrique-subsaharienne, notant que le modèle de partenariat entre les deux pays est exemplaire et construit sur des bases solides et que les hommes d’affaires marocains et sénégalais se connaissent, se font confiance et ont déjà, pour la plupart, réalisé de véritables success-stories.
Mettant en évidence l’importance économique de la FIDAK, elle a souligné que cette manifestation a constitué une belle opportunité pour que le label «Made in Africa» s’identifie sur le sol africain, dans un premier temps et, de là, intègre la chaîne de valeur mondiale.
Et Mme Maafiri de réitérer l’appel à la création d’écosystèmes industriels entre les entreprises sénégalaises et marocaines, ainsi que des écosystèmes régionaux et panafricains. En créant de pareilles synergies «nous réussirons une montée en gamme et en valeur de notre tissu industriel, nécessaire pour aller de l’avant dans la promotion du ‘‘Made in Africa’’ et structurer la transformation du modèle économique du Continent», a-t-elle dit.

Etendue d’un partenariat

Pour sa part, le vice-président de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar a indiqué que l’organisation d’une Journée économique du Maroc à la FIDAK s’inscrivait dans le sillage des excellentes relations bilatérales. Le Maroc et le Sénégal ont franchi, sur la voie de la coopération, le seuil du discours et sont passés à l’action, au point que le Royaume est aujourd’hui partenaire stratégique du Sénégal pour la concrétisation des objectifs de développement et la réalisation du Plan Sénégal émergent (PSE).
A l’issue de cette rencontre à laquelle ont pris part des opérateurs économiques marocains et sénégalais, il a été procédé à la signature d’une convention de partenariat entre Maroc Export et la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar. L’accord a pour objectif de consolider la coopération multiforme entre les deux organismes, notamment dans le domaine de l’échange d’expertises, de l’organisation de manifestations promotionnelles et de rencontres «BtoB».
Maroc Export accompagne, rappelle-t-on, 25 entreprises marocaines participant à la Foire internationale de Dakar et représentant les secteurs des BTP, électrique et électronique, des énergies renouvelables, de Chimie et Parachimie, des produits cosmétiques, du Textile, Cuir et autres.

Hamid Dades

Voir aussi

Fondation OCP : Lancement de la caravane agricole à Madagascar

Partenaire du développement de l’agriculture dans de nombreux pays subsahariens, la Fondation OCP a participé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.