samedi 18 août 2018

Dakar : La Fondation Lalla Salma finance une unité de traitement du cancer du sein

L’unité de dépistage et de traitement du cancer du sein et du col de l’utérus, relevant du Centre de santé Gaspard Kamara de Dakar et financée par la Fondation Lalla Salma-Prévention et Traitement des cancers (FLS), a été inaugurée en présence d’une délégation de la Fondation Lalla Salma-Prévention et Traitement des cancers. Il s’agit du lancement officiel de la phase pilote du projet de détection précoce des cancers du sein et du col de l’utérus au niveau du district centre de Dakar.
Selon la Directrice générale de la Santé au Sénégal, Marie Khemesse Ngmo Ndiaye, dans le cadre de ce projet de partenariat qui sera conjointement financé par la Fondation Lalla Salma-Prévention et Traitement des cancers, dans le cadre de la convention signée avec la Fondation Servir le Sénégal et le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), la phase pilote du programme national de dépistage du cancer du col de l’utérus au niveau du centre Gaspard Kamara bénéficie d’équipements sophistiqués. Cela témoigne de l’engagement et de la détermination de la Fondations Lalla Salma-Prévention et traitement des cancers et la Fondation Servir le Sénégal à accompagner l’Etat du Sénégal, notamment dans la lutte contre le cancer du col de l’utérus et du sein. L’implantation du Centre de dépistage du cancer du sein et du col de l’utérus au sein du Centre Gaspard Kamara est le fruit d’une coopération féconde entre la Fondation Lalla Salma-Prévention et Traitement des cancers et la Fondation Servir le Sénégal. Les équipements mis en place au Centre Gaspard Kamara vont permettre à un nombre important de femmes sénégalaises de faire le dépistage du cancer du sein et du col de l’utérus.

L’inauguration de cette unité s’inscrit dans le cadre du projet «Care4Afrique». Ce dernier consiste en l’implémentation d’un programme pilote de dépistage du cancer du col de l’utérus, basé sur l’approche d’une visite unique «dépister puis traiter» et l’amélioration de la capacité du diagnostic précoce du cancer du sein au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Sénégal et au Tchad.
Le projet est financé par la Fondation Lalla Salma-Prévention et Traitement des cancers qui apportera, également, les équipements et le financement des sessions de formations, alors que le CIRC participe à ce projet grâce à son assistance technique.

Hamid Dades

Voir aussi

Elec Expo Abidjan : Une forte présence marocaine

L’Agence marocaine de Promotion et de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE), en collaboration …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.